Apports de l'étude des ARNm dans l'investigation de la résistance aux β-lactamines chez les bacilles à gram négatif

par Stéphane Corvec

Thèse de doctorat en Pharmacie. Bactériologie

Sous la direction de Alain Reynaud et de Nathalie Caroff.


  • Résumé

    La co-existence de nombreux mécanismes de résistance aux antibiotiques chez les bactéries, témoignant de leurs formidables capacités d'adaptation, entraîne des difficultés d'interprétation des antibiogrammes, au quotidien. Pendant de nombreuses années, les études sur les ß-lactamases sont restées majoritairement qualitatives, avec description de nouvelles enzymes, résultant souvent de mutations ponctuelles, par rapport à des enzymes précédemment décrites. De nouveaux outils moléculaires permettent de s'intéresser aux aspects quantitatifs et, notamment, au niveau de production des ß-lactamases dont les gènes subissent une régulation transcriptionnelle par des régions promotrices situées en amont. Nous avons étudié les mécanismes induisant une hyperproduction de ß-lactamase chromosomique chez Escherichia coli, Acinetobacter baumannii et Klebsiella pneumoniae. Les données bactériologiques, biochimiques et épidémiologiques ont été confrontées à l'analyse moléculaire. Les séquences des régions situées en amont des gènes de ß-lactamases ont été déterminées et des techniques de RT-PCR ont été développées, afin d'étudier le niveau de transcription des gènes et de relier ainsi les phénotypes aux génotypes. Des mutations ponctuelles dans la Pribnow box ont été mises en évidence dans le promoteur des gènes ampC de E. Coli et blaSHV-1 de K. Pneumoniae, responsables d'une augmentation du niveau de transcription du gène. Chez A. Baumannii, l'hyperproduction de l'enzyme chromosomique semble liée à la présence d'une séquence d'insertion de 1200 pb en amont du gène. Cependant, chez K. Pneumoniae et A. Baumannii, bactéries souvent multirésistantes, la résistance aux ß-lactamines par hyperproduction de ß-lactamase chromosomique est fréquemment associée à d'autres mécanismes, enzymatiques ou non. Notre étude a permis de préciser l'impact relatif de deux types d'évènements génétiques sur l'augmentation de la résistance aux ß-lactamines, par analyse des transcrits spécifiques.

  • Titre traduit

    Contribution of the study of mRNA to the investigation of ß-lactam resistance in Gram negative bacilli


  • Résumé

    The coexistence of various mechanisms of resistance in bacteria is a consequence of their high adaptability to environmental changes, including antibiotic treatments. The interpretation of antibiotics testing can therefore be very problematic. For many years, the studies of ß-lactamases have remained mainly qualitative, with the description of new enzymes that often result from point mutations concerning previously described enzymes. The new molecular tools allow to study the quantitative aspects of resistance and, particularly, the level of production of the ß-lactamases, which is the consequence of the transcriptional regulation of the genes by upstream promoter or regulatory regions. In this study, the mechanism of hyperproduction of the chromosomal ß-lactamase from Escherichia coli, Acinetobacter baumannii and Klebsiella pneumoniae was investigated. The bacteriological, biochemical, and epidemiologic data were compared to the molecular analysis. Sequences of the upstream regions of the ß-lactamase genes were determined, and RT-PCR methodology was developed in order to study the level of transcription of genes and to connect the phenotypes to the genotypes. Mutations were detected in the Pribnow box of the promoter of the ampC gene from E. Coli and blaSHV-1 of K. Pneumoniae, leading to an increase in the level of transcription of the gene. On the other hand, the overproduction of the chromosomal enzyme of A. Baumannii seems to be related to the presence of an insertion sequence of 1200 bp upstream of the gene. For both K. Pneumoniae and A. Baumannii, the chromosomal ß-lactamase hyperproduction was often related to other resistance mechanisms, enzymatic or not. Thus, this study investigated, by specific transcript analysis, the impact of two types of genetic events on the increase in ß-lactam resistance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.163-182 [259 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04 NANT 10-VS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 5995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.