La représentation de la mort dans le roman négro-africain d'expression française

par Clément Moupoumbou

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Gilles Ernst.

Soutenue en 2004

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Dans le roman négro-africain d'expression française, la mort tient le tissu narratif. Ce qui frappe, même en parcourant ce roman, c'est l'omniprésence de la mort, certains titres portent le mot. La récurrence de la mort violente est à mettre en rapport avec les régimes autoritaires en Afrique noire. L'évolution de la société africaine a introduit un fait significatif que le roman manifeste, celui de la déritualisation de la mort, consécutif à l'étiolement des mythes. Face à l'angoisse de l'existence, le roman se réapproprie le système de pensée de la mort de la société africaine traditionnelle. Il consiste à faire jouer le conflit permanent entre " l'imaginaire pulsionnel " et " l'imaginaire rationnel " et, surtout, leur complémentarité. L'antagonisme dynamique entre le rationnel et le pulsionnel dans la phase constructive de leur duplicité permet de bâtir des mythes qui rendent l'existence supportable. C'est sur ce fond culturel que le roman construit des utopies pour postuler un devenir autre.

  • Titre traduit

    ˜The œrepresentation of death in the African novel in French


  • Résumé

    In the African novel written in French, death prervades the narrative fabric. What strikes the reader is the omnipresence of death, as feature in the titles. The recurrence of the motif of violent death is to be set in relation with authoritarian regimes in Africa. The evolution of African society has introduced a significant factor underlying the novel, which is the deritualisation of death as a consequence of the devitalisation of myths. Facing existential angst, the novel reappropriates the way of thinking about death extant among traditional African societies. It consists in bringing into play the permanent conflict between " impulsie imagination " and " rational imagination " one the one hand, and their complementarity on the other. The dynamic antagonism opposing rationality and impuse in the constructive phase of their duality enables the creation of myths which make life tolerable. Against this cultural background the novel builds utopias to postulate another dimension to the future.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (416 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 396-412

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 008/4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.