Maniement de l'agressivité et passage à l'acte hétéro ou auto agressif chez les personnalités criminelles : approche clinique comparative à travers l'épreuve projective du Rorschach

par Florence Hugot

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Claude de Tychey.

Soutenue en 2004

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Notre étude rejoint l'intérêt actuel porté aux problématiques de l'agir en raison des difficultés majeures de prise en charge de ces patients dans le champ social et institutionnel. Les carences affectives qui marquent leur développement perturbent tout travail de mentalisation. Lorsque les excitations pulsionnelles dépassent les possibilités d'élaboration mentale du sujet, ce dernier a recours à l'agir qui prendra une voie comportementale ou somatique (J. BERGERET). Notre réflexion s'est portée sur la voie comportementale, plus précisément le passage à l'acte agressif dans ses deux dimensions auto et hétéro agressive. Cette thèse s'inscrit dans la recherche de repérages cliniques en psychologie projective, à travers l'épreuve du Rorschach. Après un rappel historique relatif aux différentes théories autour de la personnalité criminelle et des approches contemporaines, ainsi qu'un survol de la littérature concernant le test du Rorschach, la présentation de l'étude concerne 40 sujets, divisés en deux groupes. Les hypothèses amènent à dégager des facteurs communs et différentiels au niveau du fonctionnement intrapsychique des sujets des deux groupes. L'espace imaginaire apparaît réduit, et la capacité d'élaboration mentale défaillante tant chez les autoagressifs que chez les hétéro agressifs, la faiblesse des processus de pensée ne permettant pas une intégration suffisante des pulsions sexuelles et agressives. Sur un plan différentiel, les sujets hétéroagressifs témoignent d'une sensibilité plus importante à l'excitabilité pulsionnelle agressive, le mécanisme de la projection leur permettant d'éviter d'être inondé par leurs pulsions destructrices (M. KLEIN). Faute de pouvoir exploiter ce mécanisme dans un éventuel passage à l'acte hétéroagressif, les sujets suicidaires restent avec l'introjection de l'objet persécuteur qu'ils attaquent à l'intérieur d'eux-mêmes pour soulager leurs angoisses archaïques.

  • Titre traduit

    Auto and hetero agressive behavior in criminal personalities and agressivity handling : a clinical assessement with the Rorschach test


  • Résumé

    This work is in line with the current trend towards the contemporary issues pertaining to acting out owing to the major difficulties of taking into care in social and institutional areas. Emotional deprivations which accompany their development disturb any work of mentalising. When excitation impulses exceed the individual capacity to mentally elaborate, the individual will take upon acting out through either behavioural or somatic pathways (J. BERGERET). We have tried to focus on behaviour, more precisely on aggressive acting out in both auto and hetero aggressive dimensions. This thesis contributes to the search of clinical benchmarks in projective psychology by using Rorschach test. It opens with a quick review of various theories around criminal personality and contemporary approaches. It also includes a quick survey of the documentation about Rorschach test. Then follows the review of 40 cases divided in two groups. Fictional capacity seems limited and the mentally elaborating capacity is low in both groups of auto and hetero aggressive patients. It happens that the weak thinking process does not allow enough integration of sexual and aggressive impulses. From a differential point of view, hetero aggressive patients show greater sensitivity to aggressive impulsive excitation, projective mechanics granting them from being submerged by their destroying impulses (M. KLEIN). As they cannot make use of this mechanics in case of hetero aggressive acting out, suicidal patients stay with introjection of the persecution object which they fight in themselves to alleviate their past anxiety.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 133-142

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 004/5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.