Vladimir Jankélévitch et le mystère de l'interprétation dans la musique française de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle

par Emmanuelle Corbel

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Yves Ferraton.

Soutenue en 2004

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Vladimlir Jankélévitch, philosophe-pianiste, entremêle sa propre vie musicale dans sa réflexion philosophique. Sa culture musicale, recensée ici, prouve son intérêt constant pour la musique française de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle. Son expérience de pianiste, où la réalité de l'expérience et de l'exécution musicale est unique, vivante ou mouvante, rjoint sa recherche d'un " je-ne-sais-quoi ", d'un " presque-rien ", ou celle de l'infini, de l'inaccessible, de l'absolu. Ce penseur offre au lecteur une approche sur l'interprétation musicale au-delà d'une spéculation technique maîtrisée. IL est alors indispensable de réfléchir sur l'argumentation de cette esthétique autour du mystère de l'interprétation qu'il tente de définir. Aussi s'agit-il d'éclaircir ce concept situé dans le langage musical, dans la création et la composition, puis au niveau du mystère de la lecture faite par les interprètes, de sa réception par le public et par la critique.

  • Titre traduit

    Vladimir Jankelevitch and the mystery of interpretation in the French music of the end of the 19th century and the beginning of the 20th century


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Vladimir Jankelevitch, philosopher-pianist, intermingles his musical life in his philosophical reflections. His musical culture, listed here, proves his constant interest in the French music from the end of the 19th century to the beginning of the 20th century. His pianist experience in which the reality of musical performance is one, alive and changing is closely akin to his research of a " je-ne-sais-quoi ", a " presque-rien " or to that of the infinite, inaccessibility, the absolute. This thinker provides the reader a thinking about musical interpretation beyond mastered technical speculation. It's therefore necessary to think about the argumentation of this aesthetic around the mystery of interpretation which he attempts to define. It's also a question of clarifying this concept set in the musical language, in creation and in composition, and then in the mystery of performer' reading as well as in audiences' and critics' reception.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (443 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 304 - 319

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 004/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.