Etude des interactions symbiotiques entre Acacia mangium et ses partenaires fixateurs d'azote et mycorhiziens en culture aéroponique et autres systèmes

par Jean Weber

Thèse de doctorat en Biologie forestière

Sous la direction de Jean-Michel Favre.


  • Résumé

    L'objectif était l'obtention de plants d'Acacia mangium nodulés et mycorhizés en culture aéroponique. Le collage d'inoculum endomycorhizien sur les racines permit d'obtenir des plants fortement mycorhizés. Les taux de nodulation, d'endomycorhization et de P foliaire ont été optimisés par un contrôle des apports en N et P. Contrairement à la culture en sol, l'endomycorhization ne stimula pas la nodulation en culture aéroponique. Les taux de mycorhization furent réduits lors de la co-inoculation avec Bradyrhizobium. Le gain de croissance des plants endomycorhizés se révéla ne pas être uniquement lié à une meilleure nutrition en P. Thelephora ramarioides a été isolé et décrit comme un associé mycorhizien d'A. Mangium. Cette association augmenta les taux d'N et de P racinaire en pots. T. Ramarioides ne forma pas de mycorhizes en culture aéroponique. En pots, son développement fut inhibé en présence de G. Intraradices. Des essais de transfert au champ confirmèrent la possibilité d'utiliser la culture en aéroponie comme moyen de production.


  • Résumé

    The objective was to obtain Acacia mangium saplings associated with mycorrhizal and nitrogen-fixing partners in aeroponic culture. A new method for sticking AM inoculum on the root yielded high mycorrhization rates. Controlled N and P nutrition achieved optimal rates of nodulation, AM inoculation and P content in plants in the aeroponics. Contrary to soil culture, mycorrhization did not stimulate nodulation in the aeroponics. Previous nodulation limited endomycorrhizal development. Growth benefits of endomycorhization involved mechanisms that were not only linked to P nutrition. Thelephora ramarioides, a fungus associated to A. Mangium was isolated and described as ectomycorrhizal. T. Ramarioides improved P and N uptake within the root system in pot culture. T. Ramarioides did not associate with A. Mangium in the aeroponics and was out-competed by G. Intraradices in pot culture. Plantation trials of bare-root saplings confirmed the feasibility of using aeroponically grown saplings for field plantations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : XVI-173 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-173

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2004 185
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.