Relations structure/activité dans les systèmes protéiques : Chémokines et Méthionine Sulfoxyde Réductases

par Pasquale Palladino

Thèse de doctorat en Sciences chimiques

Sous la direction de André Aubry.


  • Résumé

    Nous avons étudié l'interaction bimoléculaire entre le récepteur CXCR4 et des peptides synthétiques dérivés de son ligand naturel, le SDF-1. La constante de dissociation obtenue par spectroscopie de fluorescence concorde avec un modèle simplifié de l'interaction chémokine SDF-1 / récepteur CXCR4. Nous montrons que la phosphorylation ERK1/2 est activée de façon dose-dépendante après la stimulation des cellules CHP100 par des peptides dérivés de SDF-1, et que plus d'un site permettraient l'activation du récepteur. Un agoniste de CXCR4 a été analysé par RMN. La deuxième partie de cette étude présente la structure d'une MsrA de plante. L'enzyme, monomérique, catalyse la réduction de la méthionine sulfoxyde. Des expériences de mutagénèse dirigée indiquent que trois cystéines sont impliquées dans la catalyse et la régénération de l'enzyme par la thiorédoxine. Comme observé pour d'autres MsrA, les trois cysteines de l'enzyme de peuplier sont éloignées les unes des autres. Cependant, une partie C-terminale structurée est pour la première fois observée. Les changements conformationnels impliqués durant la catalyse ont été évalué par modélisation moléculaire.

  • Titre traduit

    Relazioni struttura/attivita in sistemi proteici


  • Résumé

    We have determined by fluorescence spectroscopy the apparent dissociation constant (Kd') of the bimolecular interaction between CXCR4- and its ligand-derived synthetic peptides, which supports a simplified model for interaction of chemokine SDF-1/CXCR4. We show also that the ERK1/2 phosphorylation is activated in a dose-dependent manner following stimulation of CHP100 cells with SDF-1-related peptides and that more than one site could assist receptor activation, and an agonist of CXCR4 it been analyzed by NMR. This study also presents the molecular functioning and structure of plant type A methionine sulfoxide reductases (MsrA). The enzyme is monomeric and active in the reduction of methionine sulfoxide with thioredoxins as a reductant. Site-directed mutagenesis indicates that three cysteines are involved in catalysis/regeneration by thioredoxin. As observed with other MsrA, in the tridimensional structure of the plastidial enzyme, the three cysteinyl residues are far apart, but the X-ray model shows for the first time a more structured C-terminal end. The conformational changes it would imply during catalysis are evaluated by molecular modelling

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(83 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2004 127
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.