Bruxelles, Le Caire, Montréal ou l'identité surréaliste en fragments

par Anne Vauclair

Thèse de doctorat en Littératures francophones

Sous la direction de Éric Lysøe.

Soutenue en 0200

à Mulhouse .


  • Résumé

    P. Nougé et R. Magritte en Belgique, G. Henein et R. Younane en Egyste C. Gauvreau et P. -E. Borduas au Québec, appartiennent à un surréalisme périphérique. Le regard qu'ils portent sur le mouvement mais aussi sur la modernité nous couvie en effet à percevoir un surréalisme différent qui n'est pas sans affinité avec les pensées de Derrida, Deleuze, Lyotard ou Peirce. En interrogeant avec pertinence les contradictions du mouvement, leurpoint de vue sur l'histoire, la mémoine, le merveilleux, fait émerger un nouveau rapport à la figure, à l'image, à l'abstraction. Les surréalistes francophones proposent proposent une vision du monde où l'indéterminé réorganise l'histoire, ses "complexes", ses symboles, son logocentrisme. Le mythe d'Orphée éclaire toutes ces questions en redéfinissant les frontières qui séparent la mémoire de l'imagination, le réel et le surréél et en donnant au féminin une place importante qui favorise le décentrement et l'occupation d'une marge créatice.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (224, 415, 694 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 1211 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th 04 VAU
  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th 04 VAU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.