Etude de l'interface entre deux polymères différents : Echelle microscopique et comportement macrascopique

par Sophie Rachel Perraud

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Marie-France Vallat.

Soutenue en 2004

à Mulhouse .


  • Résumé

    Le but de l'étude est de mettre en évidence la contribution des mécanismes responsables de la résistance d'un assemblage de deux polymères : un élastomère copolymère butadiène acrylonitrile hydrogéné et une polyoléfine : polyéthylène-co-octène. Ces mécanismes sont l'interdiffusion et la co-réticulation. La co-réticulation est liée à l'interface moléculaire créée lors de l'étape d'interdiffusion. La réticulation par faisceau d'électrons est utilisée pour conserver l'état d'interdiffusion. Les réseaux des deux polymères sont analysés et la formation de ponts de réticulation par irradiation est mise en évidence. La formation de ponts de réticulation interfaciaux dans les assemblages peut être proposée malgré la faible profondeur de l'interface. Afin d'augmenter la quantité d'interface, ce travail s'est orienté vers l'étude de mélanges de ces deux polymères incompatibles. La formation de ponts de réticulation peut être envisagée pour interpréter le comportement mécanique de certains mélanges.


  • Résumé

    The aim of this study is to point out the contribution of the mechanisms responsable for the interfacial strength of a joint of polymers : hydrogenated nitrile butadiene rubber and a polyolefin, the copolymer of ethylene and octene. These mechanisms are the interdiffusion and co-crosslinking phenomena. The co-crosslinking is closely related to the molecular interface created during the interdiffusion step. A technique of crosslinking by electron beam is used to avoid the interdiffusion state. The network of both polymers are studied and the crosslink formation by radiation is shown. The formation of interfacial crosslinks in plane joints obtained can be proposed although the interface size is nil. In order to increase the interface quantity, the work is oriented towards the study of polymer blends. In spite of the incompatibility of the two polymers, the formation of interfacial crosslinks can be considered to interpret the mechanical behaviour of some blends.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 223 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th 05 PER
  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th 05 PER
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.