La Gaule méditerranéenne et les grecs. Approche historiographique de la notion d'hellénisation au XXe siècle

par Réjane Roure

Thèse de doctorat en Histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Annie-France Laurens.

Soutenue en 2004

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Le terme "hellénisation" est aujourd'hui totalement abandonné pour la Gaule méditerranéenne. Le mythe de la Gallia Graeca n'a pas vécu longtemps, mais il avait été remplacé par une représentation idéalisée des apports grecs fécondant une civilisation gauloise restée à un stade primitif. Peu à peu se substitua à cette vision tranchée, la volonté de relativiser l'importance des influences grecques en les intégrant dans les processus d'évolution interne des sociétés protohistoriques du Midi. Celles-ci devinrent alors des agents actifs dans ces échanges – notamment avec Marseille –, après en avoir été de simples récepteurs passifs. Ainsi, retracer l'historiographie de la notion d'hellénisation, c'est aussi questionner l'interaction entre cette problématique et le développement de la protohistoire méridionale, qui s'est progressivement affirmée comme une nouvelle discipline autonome, en s'émancipant simultanément de la Préhistoire, de l'Antiquité classique et des Antiquités Nationales.

  • Titre traduit

    Mediterranean Gaul and the greeks : an historical approach of the term "hellenization" in the XXth century


  • Résumé

    After have been used for more than seventeen years long, the word "hellenization" is totally deserted today for mediterranean Gaul. The myth of Gallia Graeca didn't live a long time, but it has been replaced untill the sixties with an idealized picture of Greeks fertilizing the crude inhabitants of Gaul, who were still living in a primitive way. Gradually, instead this simple vision appeared the will to have a better idea of the significance of greeks influences, integrated in the process of internal evolution of protohistorical societies. Then, one studied how those local populations not simply received hellenic influences, but had taken an active part in the contacts with Greeks settled in Massalia. Studying the historiography of hellenization lead on to the development of southern protohistory which progressively became a new independant discipline, set free of Prehistory, Classics and National Antiquity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (426 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 385-412. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2004.MON-69

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3510
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1146
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.