Paroles de guerriers avant le combat dans l'épopée latine de Naevius à Claudien

par Ouardia Touahri

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Paul Marius Martin.

Soutenue en 2004

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Notre démarche a consisté à rechercher ce que le discours guerrier avant le combat dans l'épopée latine, doit, d'une part, à la tradition homérique et, d'autre part, à la tradition historiographique. La guerre, à Rome, s'exerce dans le cadre de la citoyenneté et cette activité donne lieu à des précautions d'ordre juridique et religieux ; ainsi l'historiographie développe-t-elle un discours de justification du combat, discours absent dans l'Iliade. Dans une première partie, nous montrons que la parole guerrière de l'épopée latine, qu'elle aborde un sujet historique ou mythologique, a hérité de cette rhétorique de justification du combat, en particulier quand le poème porte sur le thème de la guerre civile. Dans une deuxième partie, nous mettons en évidence la dimension tragique que les poètes ont donnée à la parole dans les conseils de guerre et lors des préparatifs de l'opération guerrière. Enfin, dans une troisième partie, nous traitons de la harangue aux troupes. Celle-ci permet une réflexion sur la figure du chef. A partir de Virgile, quand guerre étrangère et guerre civile se mêlent, le chef n'est plus forcément le modèle parfait que l'on trouvait chez Naevius et Ennius. Le discours guerrier de l'épopée latine est le centre d'une réflexion sur les déchirements moraux suscités, dans les consciences romaines, par la violence guerrière.

  • Titre traduit

    The warlike word before battle in the latin epic from Naevius to Claudian


  • Résumé

    Our step consisted in searching what the warlike word battle, in the Latin epic, owes, on the one hand, to Homeric tradition, and, on the other hand, to the historiographic one. In Rome, war is realized within the citizenship framework ; for this activity, legal and religious precautions are thus necessary. That's why we can find, in historiography, a rhetoric about the justification befor battle. This rethoric does not exist in the Iliad. In a first part, we are showing that the warlike word before battle, in the Latin epic, for an historical or mythological subject, benefited from that rhetoric about the justification, especially when the poem is about civil war. In a second part, we are showing that the Latin epic poets have given a tragic dimension to war councils and to the preparations for warlike operations. Lastly, in a third part, we are treating of the battlefield exhortation. This speech is the center of a thought about the chief's figure. From Virgil, when foreign war and civil war are mixed, the chiefis not any longer the perfect model that we could find in Naevius' and Ennius' poems. Latin's epic warlike word thus sends us back to the moral tearings raised up, in the Roman consciences, by the warlike violence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (712 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 645-698

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2004.MON-54
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Bibliothèque du département Lettres classiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE TOU 211
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.