Régulation des voies mitogéniques par les molécules modulant la concentration intracellulaire de calcium dans les cellules ß pancréatiques

par Christine Longuet

Thèse de doctorat en Endocrinologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Dominique Bataille.

Soutenue en 2004

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Les cellules β pancréatiques sont les seules capables de synthétiser et sécréter de manière régulée de l'insuline, unique hormone hypoglycémiante de l'organisme. Tout déficit de fonctionnement de ces cellules aboutit au développement de pathologies graves dont la plus connue est le diabète. Pour prévenir un tel défaut, les cellules β pancréatiques sont régulées par un grand nombre de facteurs in vivo. Leur régulation par les voies de signalisation mises en jeu par les récepteurs couplés aux protéines G est connue et étudiée depuis de nombreuses années. Plus récemment, il a été mis en évidence une importance capitale des voies de signalisation classiquement mises en jeu par les récepteurs à activité tyrosine kinase des facteurs de croissance. Notamment, ces voies que l'on croyait essentiellement impliquées dans la régulation de la balance prolifération/apoptose, se révèlent également indispensables au bon déroulement du processus de sécrétion d'insuline en réponse à une augmentation de la glycémie. De plus, il est maintenant clair que ces cascades de signalisation, et plus précisément la cascade aboutissant à l'activation des kinases ERK1/2, peuvent être activées indépendamment des récepteurs à activité tyrosine kinase, en réponse à des nutriments ou des peptides agissant par le biais de récepteurs couplés aux protéines G. Dans ces mécanismes dits de transactivation, la modification de la concentration de calcium intracellulaire est souvent un évènement clef. Ainsi, au cours de ma thèse, je me suis attachée à étudier les mécanismes d'activation et le rôle des kinases ERK1/2 par le glucose et le GLP-1, 2 régulateurs majeurs de la physiologie des cellules β pancréatiques


  • Résumé

    Pancreatic β cells represent the only cell type able to synthesize and secrete in regulated manner insulin, unique hypoglycemic hormone. A failure in there physiology leads to pathologic phenotypes such as diabetes. To prevent from this, β cells are regulated by a wide variety of factors in vivo. Regulation by G-protein coupled receptors is known and studied since a long time. More recently, it has been shown that signaling pathways engaged upon tyrosine kinase receptors activation by growth factors are key regulators of the β cell phenotype. Invalidation of these signaling pathways, known up to date to regulate proliferation/apoptosis balance, leads to a defect in glucose-induced insulin secretion. In addition, it is clear now that those pathways, including the ERK1/2 signaling cascade, can be transactivated in response to nutrients or peptides through G-protein coupled receptor. In those transactivation mechanisms, modification of the intracellular calcium concentration plays a key role. Thus, I have studied during my thesis the mechanisms of activation and the roles of ERK1/2 by glucose and GLP-1, 2 key regulators of pancreatic β cells physiology

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 156 f.
  • Notes : Articles recouvrant en partie la thèse
  • Annexes : Notes bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2004.MON-221
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.