Staphylococcus aureus dans un service de réanimation : étude génétique, phénotypique et épidémiologique

par Philippe Corne

Thèse de doctorat en Sciences chimiques et biologiques pour la santé. Biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Michel Tibayrenc.

Soutenue en 2004

à Montpellier 1 , en partenariat avec Université de Montpellier I. Faculté de médecine (autre partenaire) .


  • Résumé

    Staphylococcus aureus est un agent pathogene majeur de l'homme, implique dans 1 a 5% des infections communautaires et jusqu'a 30% des infections acquises en milieu hospitalier (infections nosocomiales). Le traitement des infections a s. Aureus est de plus en plus difficile en raison de la prevalence elevee des souches multiresistantes aux antibiotiques. Les objectifs de ce travail etaient : (1) de realiser une analyse genetique et phenotypique d'un echantillon de souches isolees pendant 14 mois dans un service de reanimation du centre hospitalier de montpellier ; (2) d'etudier la structure des populations et la transmission de cette bacterie dans le service ; (3) d'analyser les relations genetiques et phylogenetiques entre s. Aureus resistant et sensible a la methicilline (sarm et sasm respectivement) ; (4) d'etudier les liens entre genotypes et certaines proteines d'interet medical (resistance aux antibiotiques et pathogenicite). Des isolats provenant de 71 patients et 7 membres du personnel ont ete caracterises par la sensibilite aux antibiotiques, par electrophorese isoenzymatique (mlee), electrophorese en champ pulse (pfge) et amplification aleatoire du polymorphisme de l'adn (rapd). L'echantillon etudie comprend 64% de souches de sasm et 36% de souches de sarm dont 96% sont sensibles a la gentamicine. Les analyses genetiques realisees dans ces populations sont en faveur d'une structure fondamentalement clonale, et donc de la propagation de clones stables dans l'espace et dans le temps. Ceci suppose que les transferts horizontaux entre les genomes bacteriens sont rares ou absents. Les analyses phylogenetiques permettent d'isoler une lignee majeure constituee de plus de 90% des souches de sarm et apparentee a un des clones epidemiques europeens. La presence de souches sensibles dans cette lignee et l'existence de souches resistantes dans d'autres lignees majoritairement sensibles suggerent soit l'acquisition du gene de la resistance a la methicilline par transfert horizontal soit la perte de ce gene. Toutes les donnees accumulees dans ce travail permettent egalement d'elucider certaines voies de transmission de s. Aureus dans le service et d'associer certains caracteres phenotypiques a des caracteres genetiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 116-127

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2004.MON-20
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque Universitaire Historique de Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2004.MON-20
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6811
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-045771

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004MON1T020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.