Implications de la respiration mitochondriale et des transporteurs de lactate, dans l'évolution de la lactatémie, au décours d'exercices supramaximaux : relations avec des indices de performance et de fatigue

par Claire Thomas-Junius

Thèse de doctorat en Sciences du mouvement humain. Physiologie

Sous la direction de Jacques Mercier.

Soutenue en 2004

à Montpellier 1 , en partenariat avec Université de Montpellier I. Faculté de médecine (autre partenaire) .


  • Résumé

    LA CINETIQUE DE LA DECROISSANCE DE LA LACTATEMIE AU DECOURS D'EXERCICES MAXIMAUX ET SUPRAMAXIMAUX CHEZ L'HOMME SUIT UN MODELE BI-EXPONENTIEL (La(t) = La(0) + A1 (1-exp(-γ1. T)) + A2 (1-exp(-γ2. T)) DONT LA DEUXIEME CONSTANTE DE VITESSE (γ2) REFLETE LA CAPACITE DE L'ORGANISME A METABOLISER LE LACTATE. NOS DIFFERENTS TRAVAUX SE SONT FOCALISES SUR LA CINETIQUE DE LA LACTATEMIE AU COURS DE LA RECUPERATION D'UN EXERCICE SUPRAMAXIMAL, ET LES DIFFERENTS ELEMENTS CONSTITUTIFS DE LA NAVETTE DU LACTATE (RESPIRATION MITOCHONDRIALE ET TRANSPORTEURS DU LACTATE) AINSI QUE LEURS REPONSES RELATIVES A UNE SUPPLEMENTATION NUTRITIONNELLE ENRICHIE ESSENTIELLEMENT EN ACIDES AMINES RAMIFIES ET ANTIOXYDANTS. CHEZ DES SUJETS PRESENTANT DIFFERENTS NIVEAUX D'ENTRAINEMENT, NOS PRINCIPAUX RESULTATS MONTRENT UNE RELATION ENTRE LA COMPOSANTE γ2 ET LES PARAMETRES DU SYSTEME DE TRANSPORT DU LACTATE D'UNE PART, A SAVOIR L'EXPRESSION DES TRANSPORTEURS MCT1, MAIS PAS AVEC CELLE DES TRANSPORTEURS MCT4, ET D'AUTRE PART, LA CAPACITE MAXIMALE OXYDATIVE DU MUSCLE SQUELETTIQUE. TOUTEFOIS, L'EXPRESSION DES TRABSPORTEURS MCTs N'EST PAS TOUJOURS EN RELATION AVEC LES INDEX DE LA CAPACITE OXYDATIVE. PAR AILLEURS, UNE SUPPLEMENTATION NUTRITIONNELLE EN ACIDES AMINES BRANCHES AFFECTE L'EVOLUTION DE LA LACTATEMIE AU DECOURS D'EXERCICES SUPRAMAXIMAUX, SANS INTERFERER SUR DES PARAMETRES DU METABOLISME DU LACTATE, COMME LA CAPACITE MAXIMALE OXYDATIVE. AUSSI, BIEN QUE CERTAINS ELEMENTS DE LA NAVETTE DU LACTATE SOIENT RESPECTIVEMENT ASSOCIES A LA CAPACITE D'ELIMINATION DU LACTATE APRES UN EXERCICE SUPRAMAXIMAL, LEURS ADAPTATIONS PEUVENT ETRE DISSOCIEES EN REPONSE A UN ETAT D'ENTRAINEMENT DONNE. DE PLUS, LES AUGMENTATIONS DE L'EXPRESSION DU MCT1, DE LA CAPACITE MAXIMALE OXYDATIVE OU DE L'APPORT EXOGENE D'ACIDES AMINES RAMIFIES ET ANTIOXYDANTS, ONT UN ASPECT BENEFIQUE DANS LE RETARD DE L'APPARITION DE LA FATIGUE AU COURS D'EXERCICES SUPRAMAXIMAUX CONTINU OU INTERMITTENT.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 167-181

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2004.MON-18
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2004.MON-18
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-045769
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.