Stress oxydant et dysfonction musculaire périphérique dans la bronchopneumopathie chronique obstructive : réalité biologique, physiopathologique et relations avec la maladie respiratoire

par Christelle Koechlin

Thèse de doctorat en Sciences chimiques et biologiques pour la santé. Sciences du mouvement humain

Sous la direction de Christian Préfaut.

Soutenue en 2004

à Montpellier 1 , en partenariat avec Université de Montpellier I. Faculté de médecine (autre partenaire) .


  • Résumé

    A l'origine de la toxicite de l'oxygene, le stress oxydant provoque des alterations structurales et metaboliques induisant une myopathie, comparable a celle observee au niveau des muscles peripheriques chez les patients bpco. Les objectifs de cette these ont ete de determiner si le stress oxydant jouait un role dans la dysfonction musculaire peripherique des patients atteints de bpco puis d'en preciser l'etiologie ou relations avec la maladie respiratoire. Pour repondre a ces objectifs, dans toutes les etudes, les patients ont realise un exercice localise au quadriceps de la jambe dominante, base sur la repetition d'extensions maximales du genou jusqu'a epuisement. Cet exercice nous a permis d'evaluer l'endurance du quadriceps. Parallelement, nous avons analyse dans la circulation sanguine ou in situ dans le vaste lateral le statut oxydant-antioxydant et inflammatoire avant et apres la realisation de cet exercice local. Nos premiers resultats ont montre que la realisation de l'exercice local provoquait un stress oxydatif systemique d'origine musculaire, associe a des anomalies du statut oxydant/antioxydant. Nous avons ensuite observe qu'une supplementation en n-acetylcysteine pouvait prevenir l'apparition du stress oxydant induit par l'exercice et ameliorer l'endurance du quadriceps des patients. Le stress oxydant musculaire serait donc implique de maniere physiopathologique dans l'alteration de l'endurance et dans la dysfonction musculaire peripherique des patients bpco. Dans une troisieme etude, nous avons montre au repos que des anomalies inflammatoires coexistent parallelement avec les anomalies de la balance oxydant/antioxydant. La presence et le role de l'inflammation, notamment dans le stress oxydant induit par l'exercice restent cependant a etre demontres. Enfin, le role de l'hypoxemie a ete clairement etabli resumant toute la complexite des relations entre maladie respiratoire, stress oxydant, inflammation et maladie musculaire dans la bpco. Ce travail de these a donc permis a la fois de demontrer la realite biologique et physiopathologique du stress oxydant dans la myopathie du patient bpco et d'en comprendre certains mecanismes etiologiques, permettant d'envisager les supllementations en antioxydants comme une nouvelle action therapeutique prometteuse de la dysfonction musculaire peripherique du patient bpco.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 400 p.
  • Annexes : Bibliogr. p. 384-400

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2004.MON-10
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2004.MON-10
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-045761
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.