Effets d'un champ magnétique d'extrêmement basse fréquence sur les micro-mouvements segmentaires humains

par Alexandre Legros

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Anne Beuter.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    UN CHAMP MAGNETIQUE (CM) EST GENERE PAR TOUT CONDUCTEUR PARCOURU PAR UN COURANT ELECTRIQUE : LA PRODUCTION, LE TRANSPORT ET L'UTILISATION DU COURANT ELECTRIQUE DOMESTIQUE (A 50 Hz EN EUROPE) GENERENT DES CM D'EXTREMEMENT BASSE FREQUENCE (ELF, < 300 Hz) DONT LA PROPRIETE PRINCIPALE EST D'INDUIRE A DISTANCE DES MICRO-COURANTS ELECTRIQUES. PAR CONSEQUENT, TOUTE PERSONNE A PROXIMITE D'UNE LIGNE A HAUTE TENSION OU D'UN APPAREIL ELECTRIQUE DOMESTIQUE EST SOUMISE A CE PHENOMENE. BIEN QU'ELLES SOIENT NECESSAIRES A L'ETABLISSEMENT DE LIMITES D'EXPOSITION, IL N'EXISTE PAS D'INFORMATIONS CONSENSUELLES SUR LE SEUIL AU-DELA DUQUEL UN CM ELF PEUT INTERAGIR AVEC LE FONCTIONNEMENT PHYSIOLOGIQUE NORMAL HUMAIN. DES ETUDES MENEES SUR L'EVALUATION DE PARAMETRES NEUROPHYSIOLOGIQUES (EEG, POTENTIELS EVOQUES) ET COMPORTEMENTAUX (TEMPS DE REACTION, OSCILLATIONS POSTURALES) ONT NEANMOINS MONTRE L'EXISTENCE D'EFFETS DES CM. AUSSI, LE BUT DE CE TRAVAIL ETAIT D'EVALUER LES EFFETS DE L'EXPOSITION A UN CM A 50 Hz DE 1000 uT CENTRE AU NIVEAU DE LA TETE SUR LES MICRO-MOUVEMENTS SEGMENTAIRES HUMAINS. POUR CELA, LE TREMBLEMENT POSTURAL ET LE TREMBLEMENT CINETIQUE DE TRENTE-SIX TRAVAILLEURS D'EDF ONT ETE EVALUES DANS LE CADRE D'UN PROTOCOLE CONTREBALANCE MENE EN DOUBLE AVEUGLE. LE TREMBLEMENT ETAIT EVALUE EN PRESENCE ET EN L'ABSENCE DE CM ("ON" vs "OFF") AU COURS DE SEQUENCES D'EXPOSITION REELLES ET "SHAM" (i. E. LE CM N'ETAIT JAMAIS PRESENT). UNE PREMIERE ANALYSE A EVALUE LES EFFETS INSTANTANES ("ON" vs "OFF") ET A PLUS LONG TERME (EXPOSITION SHAM vs REELLE) DU CM AU NIVEAU DU GROUPE. ENSUITE, UNE ANALYSE EN ONDELETTES A ETE REALISEE SUR LE TREMBLEMENT POSTURAL AFIN (1) DE DETECTER L'EXISTENCE D'UN EFFET TRANSITOIRE LIE AU PASSAGE DU CM DE "OFF" A "ON" ET INVERSEMENT, ET (2) D'EVALUER LE TREMBLEMENT AU MOMENT DE LA TRANSITION. ENFIN, LE CM POUVANT AVOIR UN EFFET DIFFERENCIE SELON LES PERSONNES, UNE ANALYSE INDIVIDUALISEE A ETE CONDUITE SUR CHACUN DES SUJETS. CE TRAVAIL N'A MONTRE AUCUN EFFET DU CM SUR LE TREMBLEMENT CINETIQUE. EN REVANCHE, SUR LE TREMBLEMENT POSTURAL, IL A PERMIS DE METTRE EN EVIDENCE (1) UN EFFET A LONG TERME DU CHAMP SUR LA PROPORTION DE BASSES FREQUENCES (ENTRE 2 ET 4 Hz), (2) UN EFFET DE RELAXATION DU SUJET INDUIT PAR LE PROTOCOLE ET (3) UNE EXACERBATION DE CET EFFET DE RELAXATION LORS DE L'EXPOSITION AU CM. LES SUJETS AYANT UN TREMBLEMENT DE PLUS GRANDE AMPLITUDE SEMBLENT PLUS SENSIBLES AU CM. EN DEFINITIVE, L'EXPOSITION A UN CM A 50 Hz DE 1000 uT PEUT ETRE DETECTEE DANS L'EVALUATION DES MICRO-TREMBLEMENTS HUMAINS. CES EFFETS NE SONT EN AUCUN CAS PATHOLOGIQUES ET DEVRAIENT ETRE PRIS EN COMPTE POUR L'ETABLISSEMENT DE NOUVELLES NORMES.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 253 p.
  • Annexes : Bibliogr. p. 119-131

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TX 2004.MON-2
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section des sciences et techniques des activités physiques et sportives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TX 2004.MON-2
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TX 2004.MON-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.