Etude des propriétés biologiques des constituants des vins de champagne

par David Vauzour

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Sciences pharmacologiques

Sous la direction de Joseph Vercauteren.


  • Résumé

    Il a été observé dans le cadre d'enquête épidémiologiques tentant d'expliquer le " French paradox " qu'une consommation modérée et journalière de vin permet d'abaisser quantitativement les risques d'apparition d'accident cardiovasculaires et/ou de cancer. La communauté scientifique s'est particulièrement intéressée aux vins rouges ou blancs, mais les études portant sur le vin de Champagne sont rares. Partant du champagne en bouteille, il s'est donc agi dans un premier temps de préparer trois " blocs " représentant la totalité des constituants de champagne en distinguant les blancs de blanc des blancs de noirs. Ils ont été séparés par chromatographie de partage centrifuge, bioguidée en fonction des réponses des fractions à des tests d'activité biologique. Ainsi, en plus de celles connues jusque là, six nouvelles molécules ont pu être caractérisées par Résonance Magnétique Nucléaire et/ou spectrométries de masses et ultraviolette.

  • Titre traduit

    Study of biological properties of champagne wines components


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f 185-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TP 2004.MON-13
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.