Taxinomie des Serrasalminae phytophages et phylogénie des Serrasalminae (Teleostei : Characiformes : Characidae)

par Michel Jégu

Thèse de doctorat en Ichtyologie, Systématique et Biogéographie

Sous la direction de François Jean Meunier.

Le président du jury était Pierre-Yves Le Bail.

Le jury était composé de Philippe Keith, Volker Mahnert.

Les rapporteurs étaient Paulo Marques Machado Brito, Mireille Gayet.


  • Résumé

    A revision of the type species of Myleus Müller & Troschel is followed by a complementary description based on recent material. A checklist of the valid species of Serrasalminae, published at the end of the work of taxonomy, is revised according to the assumption of the phylogenetic relations described further. A matrix of changing of 278 characters is assembled using the extra-group comparison criterion. The new analysis confirms the monophyly of Serrasalminae. The stem group of Serrasalminae puts together Piaractus and Colossoma, on one side, and Mylossoma on the other side. The crown-group of Serrasalminae forms a symmetrical clade very well supported. This clade is compound by two branches also also well supported. The first one, which joins together Metynnis, Catoprion and the piranhas, is a pectinate clade. Its composition fits to the "B" branch of Machado-Allison hypothesis. On the other hand, this new hypothesis supports Pristobrycon as paraphyletic and Pygocentrus as sister-group of Serrasalmus. The other clade supports the hypothesis of Acnodon as sister-group of symmetrical branch puts together the well-known "pacus"

  • Titre traduit

    Taxonomy and phylogeny of phytophagous Serrasalminae Serrasalminae (Teleostei: Characiformes: Characidae)


  • Résumé

    Les espèces type de Myleus Müller & Troschel ont fait l'objet d'une révision suivie d'une description complémentaire à partir de matériel récemment collecté. Une liste des espèces valides de Serrasalminae, publiée à l'issue du travail de taxinomie, est révisée d'après l'hypothèse des relations phylogénétiques décrite plus loin. Une matrice des transformations de 278 caractères est montée à partir du critère de comparaison extra-groupe. La présente analyse confirme la monophylie des Serrasalminae. Les taxons Piaractus et Colossoma d'une part, et Mylossoma d'autre part, forment le groupe-souche des Serrasalminae. Le premier rameau du groupe apical réunit Metynnis, Catoprion et les piranhas. Sa composition correspond au rameau "B" de l'hypothèse de Machado-Allison, mais suivant la topologie de cette nouvelle hypothèse Pristobrycon est paraphylétique et Pygocentrus est le groupe-frère de Serrasalmus. Dans le second rameau, Acnodon est groupe-frère d'un rameau symétrique réunissant les "pacus". Ce clade est constitué d'une part de Myleus, Tometes, Ossubtus et Mylesinus et, d'autre part, de Myloplus et Prosomyleus

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (423, pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 407-418

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2004 -- 41 - 1
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2004 -- 41 - 2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.