La dominance des femelles makis (Lemur catta) : quelles stratégies énergétiques et quelle qualité de ressources dans la réserve privée de Berenty, au sud de Madagascar ?

par Hantanirina Rosiane Ratovonirina Rasamimanana

Thèse de doctorat en Eco-anthropologie

Sous la direction de Patrick Pasquet.

Le président du jury était Claude Marcel Hladik.

Le jury était composé de Bruno Simmen, Patrick Pasquet.

Les rapporteurs étaient Alison Jolly, Jörg U. Ganzhorn.


  • Résumé

    La relation entre la dominance des femelles sur les mâles et les stratégies énergétiques et alimentaires de Lemur catta a été étudiée au cours d'un cycle de reproduction des adultes des deux sexes de deux groupes, dans la réserve de Berenty au sud de Madagascar. Les dépenses énergétiques ont été estimées par l'approche factorielle en intégrant sur le temps, le coût métabolique des activités. La qualité du régime alimentaire a été évaluée par des analyses chimiques et des équations. Les résultats montrent des différences significatives lors des périodes d'allaitement et d'accouplement, entre les dépenses énergétiques moyennes et la qualité de l'alimentation des deux sexes. Cependant on n'observe pas ces différences entre les femelles les plus dominantes et les moins dominantes sur les mâles. En conclusion, les dépenses énergétiques des Lemur catta paraissent être liées au sexe sans que l'on puisse établir une relation directe avec le phénomène de dominance des femelles sur les mâles

  • Titre traduit

    Female dominance of ring-tailed lemurs (Lemur catta) : which energetic strategies and which quality of feeding resources in the private reserve of Berenty, southern Madagascar ?


  • Résumé

    The relationship between the female dominance and the energetic and feeding strategies of Lemur catta has been studied during a reproduction cycle of the adult of both sexes of two groups in the Berenty reserve, southern Madagascar. We estimated the energy expenditure integrating the metabolic cost of activities in the time spent in. The diet quality was determined by equations and chimical analyses. The results showed significant differences between the females and males energy expenditure and diet quality during the lactation and mating periods. However, there was no significant differences between those of the most and the least dominant females. In conclusion, sexual dimorphism in energy expenditure of Lemur catta seems to be present , but any direct relationship with the female dominance could not be established

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 131-143

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2004 -- 34
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.