Investissement maternel et survie de l'enfant : approche démographique, génétique et évolutive

par Samuel Pavard

Thèse de doctorat en Écologie humaine

Sous la direction de Evelyne Heyer.

Le jury était composé de Evelyne Heyer, Marie-Hélène Cazes, Denis Couvet, Frédéric Austerlitz.

Les rapporteurs étaient Ruth Mace, Michel Raymond.


  • Résumé

    Chez l'Humain, la survie de l'enfant est très dépendante des soins post-nataux que lui prodigue sa mère. Cette thèse, à l'interface de la démographie et de l'écologie humaine a un double objectif : (i) par une approche démographique, mesurer l'effet de la perte de l'investissement maternel (IM) consécutif au décès de la mère sur la mortalité des enfants et (ii) développer un model mathématique intégrant cette mesure au niveau de l'histoire reproductive de la mère afin d'étudier son impact sur la dynamique des populations, sur la génétique et sur l'évolution. En utilisant ce model dans une approche d'épidemiologie-génétique, notre étude montre que la contre-sélection agissant sur des allèles impliqués dans des maladies génétiques de pénétrance tardive et incomplète est significative. Enfin, une étude évolutive (analyses d'élasticité du lambda) met en évidence qu'une augmentation de l'IM au cours de l'évolution explique les principaux traits d'histoire de vie de notre espèce


  • Résumé

    In Humans, children need maternal post-natal care in order to survive. This thesis which lies between demographical and human ecological fields has two main purposes: (i) following a demographical approach, to measure the effect of the loss maternal investment (MI) following the death of the mother on child's mortality and (ii) to built a mathematical model in order to integrate this measure at the level of the mother's reproductive history in the purpose to study the effect of MI on population dynamic, genetics and evolution. Using this model, the MI's effect is studied following to distinct approach: An epidemiological-genetically approach shows that the counter-selection on alleles involved in familial diseases with a late and uncompleted penetrance is far to be negligible (even at the end of the reproductive life and beyond). An evolutionary approach (elasticity analysis on lambda) shows that most of life history traits that characterize our species emerge from our analysis

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Paginations multiples
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : [14] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 1TH 2004 -- 31
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2016-000189
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : F4 PAVA 2004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.