Intérêts du test des comètes pour l'évaluation de la génotoxicité environnementale

par Sébastien Lemiere

Thèse de doctorat en Toxicologie de l'environnement

Sous la direction de Paule Vasseur et de Carole Cossu-Leguille.

Soutenue en 2004

à Metz .


  • Résumé

    L'objectif général de ce travail était l'étude de l'intérêt du test des comètes en génotoxicité environnementale. Pour cela, nous avons étudié, au moyen de cet essai, les dommages à l'ADN, chez des mammifères contaminés par la voie alimentaire dans un premier temps, puis chez un invertébré d'eau douce, Unio tumidus, suite à des expositions au benzo(a)pyrène et au fer ferrique in vivo, en conditions contrôlées au laboratoire. Les études avec les rats montrent l'apparition de dommages à l'ADN principalement dans le foie, chez les animaux nourris par des moules fortement contaminées suite a une marée noire et permettent d'établir le transfert des polluants présents et des hydrocarbures aromatiques polycycliques, des moules vers le consommateur. Des effets sont également observés à un degré moindre dans les cellules de moelle osseuse. Les résultats d'une étude sur leur réversibilité montrent que les dommages mis en évidence sont transitoires, avec une réparation complète en deux semaines dans tous les cas. Dans la deuxième partie relative à l'étude de deux marqueurs de génotoxicité chez le bivalve Unio tumidus, les réponses observées étaient dues à la toxicité du benzo(a)pyrène. Les cassures de la molécule d'ADN mesurées par le test des comètes ne sont pas apparues comme le paramètre le plus sensible, comparées à la mesure des lésions d'oxydation. Globalement, le test des comètes se révèle adapté à l'étude de la génotoxicité d'échantillons environnementaux et de la biodisponibilité de composés génotoxiques.

  • Titre traduit

    Interest of the Comet assay for the study of environmental genotoxicity


  • Résumé

    The aims of this work was to the study the interest of the single-cell gel electrophoresis (Comet) assay, in environmental genotoxicity. DNA damage were studied in mammals contaminated via the food and in freshwater invertebrates. Studies with the rats demonstrated the occurrence of DNA damage in the livers of the animals fed with mussels strongly contaminated following an oil slick and established a transfer of polycylic aromatic hydrocarbons present in mussels to the consumers. Genotoxic effects were also registered in the bone marrow cells. The results of a study on their reversibility pointed that DNA damages were transitory, with a complete repair in two weeks in our exposure conditions. The second part of this work related genotoxic effects consecutive to in vivo exposures to benzo(a)pyrene and ferric iron in the freshwater bivalve Unio tumidus. For the two markers of genotoxicity, DNA breaks measured by the comet assay and oxidative DNA damage assessed by the measurement of the 8-oxo-7,8-dihydro-2'-deoxyguanosine by HPLC-EC, responses were mainly consecutive to the toxicity of benzo(a)pyrene. DNA breaks did not appear as the most sensitive parameter under these conditions of exposure, comparatively to the measure of DNA oxidation lesions. Globally, the comet assay proved to be adjusted to study the genotoxicity of environmental samples and the biodisponibility of genotoxic compounds.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (131 f.-[52] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [28]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 5977
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.