Les variables structurelles dans la formation des stratégies de convergence dans les télécommunication : une recherche action chez France Telecom

par Séverine Le Loarne-Lemaire

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Rodolphe Durand et de Christophe Midler.

Soutenue en 2004

à Lyon 3 .


  • Résumé

    La thèse s'intéresse aux modalités de réalisation de synergies entre divisions pour la réalisation d'innovations. Elle présente deux catégories de résultats : La coopération entre divisions pour l'innovation est protéiforme. Elle diffère selon le type de divisions impliquées dans le processus (divisions de distribution, de R&D et divisions-produits), la nature des ressources partagées. Ce travail de recherche propose une typologie de six offres issues d'une coopération entre différentes divisions, tenant compte de ces paramètres. La structure multidivisionnelle du groupe constitue un frein à la formation d'innovations impliquant la coopération de plusieurs divisions. Il est surmonté par la coordination de trois acteurs, qui diffère selon la nature de la stratégie d'innovation (autonome ou délibérée) : équipe dirigeante, middle managers des divisions de distribution et de R&D et commerciaux des divisions de distribution. En conclusion, la formation de stratégies d'innovation de convergence au sein d'un groupe multidivisionnel, dont la structure est similaire à celle de France Telecom, est réalisable uniquement si la relation entre entités de R&D et de distribution et divisions-produits passe d'un statut de prestataire - commanditaire à celui de prescripteur - porteur de projets d'innovations.

  • Titre traduit

    The Multidivisional Structure and the development of strategies of "convergent innovations" within a telecommunication group : an action research at France Telecom


  • Résumé

    At the beginning of this millennium, the technical convergence is about to born. Nevertheless, how this opportunity can be transformed into innovative services by a multidivisional group, competing within the telecommunication industry. More precisely, how can we develop strategies of innovation, whose implementation requires the cooperation between the divisions of the group? This research, conducted within France Telecom, leads to two main results: Cooperation between divisions to generate new offers is multiform: It involves different kinds of divisions (product divisions, R&D division and distribution divisions), different resources. It raises different assets and is limited by different brakes. The multidivisional structure of the group limits the implementation of some strategies of innovation. This limit can be broken thanks to the coordination between the top management, middle managers from the R&D division and the distribution divisions and staff members from the distribution divisions. The role of these three different actors differs from the nature of the strategy of innovation: autonomous or deliberate. This thesis concludes that the development of strategies of innovation within multidivisional groups, whose structure is similar to France Telecom's one, can be achieved if the relation between R&D and distribution divisions and products divisions changes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 312 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 281-289

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.