Qu Qiubai : 1899-1935 : les théories politico-culturelles d'un marxiste chinois singulier

par Florent Villard

Thèse de doctorat en Études sur l'Asie et ses diasporas

Sous la direction de Gregory B. Lee.

Soutenue en 2004

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Qu Qiubai (1899-1935), théoricien et révolutionnaire chinois de la génération du "4 mai", élabore une critique politique d'un espace culturel chinois qu'il voit comme fragmenté de l'intérieur. Il met en ex ergue une fracture culturelle et linguistique entre les élites intellectuelles auropanisées et les "masses". Colonialisme culturel, hybridé et absence d'identité nationale sont les maux auxquels il se confronte dans ses écrits du début des années mille neuf cent trente avec oup horizon le devenir d'une culture commune chinoise à la fois moderne et populaire. La singularité de sa position s'exprime dans une tension entre son universalisme marxisant et son décentrement géoculturel ainsi que dans un mouvement apparemment contradictoire de critique et d'accomodation d'une européanisation de la modernité, qu'il lit comme une traduction de la culture européenne participant au devenir national chinois.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (297 f).
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 258-296

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.