Poétique du comique dans le théâtre de William Congreve : 1670-1729 : The old batchelour, 1693, The double-dealer, 1693, Love for love, 1695, The way of the world, 1700

par Natalie Mandon

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de François Piquet.

Soutenue en 2004

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Cette thèse vise à une réévaluation de la poétique du comique telle que la définit le dramaturge anglais William Congreve (1670-1729) et telle qu'elle est reflétée dans ses quatre comédies. Sont étudiés le contexte social et théâtral ainsi que le rapport qu'entretient le théâtre avec la société londonienne à la fin du dix-septième siècle. Si le comique de Congreve se nourrit des particularités de la société à laquelle il est destiné, l'écriture est façonnée par une volonté de concilier des idéaux artistiques propres au dramaturge et les contraintes du genre. Elle tend vers une forme nouvelle. La façon dont Congreve exploite son héritage théâtral et l'utilisation qu'il réserve aux procédés propres au théâtre comique font aussi apparaître la spécificité de sa démarche. De cette étude émerge la prépondérance d'un comique qui transcende l'univers de la comédie : la mise en scène du verbe et du discours sur le monde permet à l'œuvre de s'affranchir des limites du théâtre de la Restauration. Cette thèse vise à une réévaluation de la poétique du comique telle que la définit le dramaturge anglais William Congreve (1670-1729) et telle qu'elle est reflétée dans ses quatre comédies. Sont étudiés le contexte social et théâtral ainsi que le rapport qu'entretient le théâtre avec la société londonienne à la fin du dix-septième siècle. Si le comique de Congreve se nourrit des particularités de la société à laquelle il est destiné, l'écriture est façonnée par une volonté de concilier des idéaux artistiques propres au dramaturge et les contraintes du genre. Elle tend vers une forme nouvelle. La façon dont Congreve exploite son héritage théâtral et l'utilisation qu'il réserve aux procédés propres au théâtre comique font aussi apparaître la spécificité de sa démarche. De cette étude émerge la prépondérance d'un comique qui transcende l'univers de la comédie : la mise en scène du verbe et du discours sur le monde permet à l'œuvre de s'affranchir des limites du théâtre de la Restauration.

  • Titre traduit

    The poetics of comedy in Wiliam congreve's theatre


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse vise à une réévaluation de la poétique du comique telle que la définit le dramaturge anglais William Congreve (1670-1729) et telle qu'elle est reflétée dans ses quatre comédies. Sont étudiés le contexte social et théâtral ainsi que le rapport qu'entretient le théâtre avec la société londonienne à la fin du dix-septième siècle. Si le comique de Congreve se nourrit des particularités de la société à laquelle il est destiné, l'écriture est façonnée par une volonté de concilier des idéaux artistiques propres au dramaturge et les contraintes du genre. Elle tend vers une forme nouvelle. La façon dont Congreve exploite son héritage théâtral et l'utilisation qu'il réserve aux procédés propres au théâtre comique font aussi apparaître la spécificité de sa démarche. De cette étude émerge la prépondérance d'un comique qui transcende l'univers de la comédie : la mise en scène du verbe et du discours sur le monde permet à l'œuvre de s'affranchir des limites du théâtre de la Restauration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (540 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 502-521. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 03265
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.