Le système présidentiel américain : modèle pour une république australienne?

par Laëtitia Capelle-Legg

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation des mondes anglophones

Soutenue en 2004

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Depuis plusieurs années, l'Australie étudie la possibilité d'instaurer une république en remplaçant son chef de l'État, la reine Elizabeth II, et son représentant le gouverneur général, par un président australien. Le référendum de 1999 échoua en partie car le modèle proposé s'inscrivait dans une approche minimaliste et écartait toute autre alternative, notamment celle d'un président chef de l'exécutif. Cette thèse a pour objectif de démontrer que le système présidentiel américain devrait être considéré comme un modèle possible pour l'instauration d'une république australienne en raison de similarités politiques, historiques et culturelles, qui ont jusqu'à présent été ignorées. Cette thèse vise ensuite à déterminer quels aspects de la présidence sont adoptables dans l'environnement australien, et à évaluer la probabilité que cette réforme soit acceptée par les Australiens/ la probabilité de succès d'une telle réforme/d'un nouveau referendum


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 461 p.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 439-458. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.