The 1996-1997 financial crisis in Bulgaria : links between the banking and currency crises

par Stéphane Gros

Thèse de doctorat en Philosophie. Économie

Sous la direction de René Sandretto.

Soutenue en 2004

à Lyon 2 en cotutelle avec l'University of Delaware .


  • Résumé

    Au printemps de 1996, la Bulgarie a traversé une crise financière très grave, combinant panique bancaire et spéculation contre la monnaie nationale, le Lev. La crise a culminé en février 1997, avec une courte période d'hyperinflation et une crise politique entraînant la chute du gouvernement. Cette thèse a pour objet d'expliquer la crise bulgare et d'examiner en particulier, les relations entre la crise bancaire et la crise monétaire. Quatre approches sont utilisées à cette fin : 1) une présentation des modèles théoriques de crises financières, et notamment des modèles dits de "crises jumelles" ; 2) une comparaison de la crise bulgare avec celle d'autres économies en transition ; 3) une chronologie détaillée des crises bancaire et monétaire en Bulgarie ; et 4) l'estimation d'un modèle unifié de substitution de devises et d'actifs, avant et pendant la crise. Les quatre approches produisent des conclusions similaires, et suggèrent la prééminence de la crise bancaire sur la crise de change. La crise bancaire aurait entraîné des dépenses fiscales très lourdes, un gonflement de la dette publique et la crainte de voir le gouvernement recourir à la planche à billets, comme dans les modèles "classiques" de crises financières. Il semblerait aussi que le niveau des réserves de change de la banque centrale ait joué un rôle prépondérant dans la formation des anticipations des ménages. L'analyse empirique présentée dans le dernier chapitre mesure l'impact des anticipations de change sur la substitution des devises et tente de quantifier l'effet des variations des réserves de change sur la composition des portefeuilles d'actifs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : xvii-238 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 229-238

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.