De la représentation symbolique au langage lors de l'apprentissage de mécanismes en chimie organique dans l'enseignement supérieur

par Souad Agrebi

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation


  • Résumé

    L'étude du fonctionnement cognitif d'étudiants apprenant les bases des mécanismes réactionnels en chimie organique a été réalisée par analyse du langage lors d'une étude cas. Il a été fait référence aux connaissances mises en œuvre par des étudiants avancés dans leurs études (préparation à l'agrégation), et au savoir savant dont l'émergence dans la communauté a été recherchée jusqu'en 1922. L'étude des productions orales des étudiants a été envisagée via une étude des connaissances mises en œuvre, grâce au type de verbes utilisés, et en prenant en compte le changement de code pour les étudiants tunisiens s'exprimant à la fois en Français et en Arabe. Quelques difficultés ont été repérées dans la simple lexicalisation d'un système symbolique, comme le fait de se limiter à évoquer les symboles en ne faisant que peu appel aux propriétés des objets représentés ou aux éléments théoriques correspondants. Il semble que l'enseignement, en restant implicite sur l'utilisation des symboles mis en œuvre dans ce domaine, en soit responsable, comme l'a révélé une enquête inclue dans ce travail. Lors de l'apprentissage, la nature des verbes utilisés par les étudiants évolue, le nombre de ceux décrivant le mouvement diminue alors que ceux relatifs à un changement d'état augmente, ce qui est cohérent avec les connaissances simultanément véhiculées.

  • Titre traduit

    From symbolic representations to language : learning organic chemistry mechanisms at university level


  • Résumé

    The cognitive activity of learners was described during a case study based on discourse analysis in the field of the mechanisms of organic reactions. We referred to advanced students' knowledge and to the academic knowledge that were found to have emerged in 1922. Studying students' oral productions by means of the verbs they used allowed understanding their knowledge. In the case of Tunisians students, code switching between French and Arabic was considered as a probe of the origin of their knowledge. Students' difficulties were pointed out as they were asked to read aloud the symbolic representation of a mechanism. It appeared that students limited their reading to symbols, adding almost no properties of the corresponding objects in their discourse, and using little theoretical elements. Such difficulties may stem from the fact that teaching do not explicit the meaning of symbols, as revealed by our inquiry. During learning, the number of verbs describing a motion decreased while we observed an increase of those related to the change of state. This is in agreement with the knowledge appearing in the students' discourse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-208

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.