L'armement en Suisse depuis 1850 : carrefour des armées, de la technique et de l'économie

par Alexandre Vautravers

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Girolamo Ramunni et de Béatrice Veyrassat.

Soutenue en 2004

à Lyon 2 en cotutelle avec l'Université de Genève .


  • Résumé

    Cette thèse a pour but d'éclairer un sujet méconnu, en mettant à jour une périodisation technique, économique et institutionnelle du secteur de l'armement en Suisse, de ses origines au milieu du XIXe siècle à nos jours. L'étude met à jour un nombre important de sources et produit des séries de chiffres jusque ici inédits. Elle traite également des comparaisons avec les "modèles" étrangers, de la situation et des perspectives actuelles de cette industrie. Elle défend ainsi les trois thèses suivantes : la première est la double mixité de l'industrie d'armement suisse, entre secteur privé et public d'une part, entre achat commercial sur étagère et construction nationale d'autre part. La seconde est la dichotomie entre l'administration gérant l'acquisition d'armement ou Service technique militaire (STM) et celle gérant l'équipement, à savoir l'Intendance du matériel de guerre (IMG). Enfin, à l'échelle macroéconomique, on constate un trend de 150 ans : à son origine en 1950, l'industrie est entièrement aux mains des privés, elle devient de plus en plus étroitement contrôlée par l'Etat à l'issue de la Seconde guerre mondiale, pour être progressivement privatisée à partir des années 1970.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIII-397 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 337-394

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LARHRA (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004 VAU (1-4)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.