Interactions des facteurs visuels et lexicaux au cours de la reconnaissance des mots écrits : l'effet de la position du regard

par Nadia Ben Boutayab

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Tatjana Nazir.

Soutenue en 2004

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail doctoral a été de développer un modèle mathématique simple, décrivant les interactions entre les facteurs visuels et les facteurs lexicaux, au cours de la reconnaissance visuelle des mots chez les lecteurs experts. A cet égard, nous avons modifié le modèle initialement élaboré par Kajii (Kajii, 2000, voir aussi Nazir et al. , 1991 ; 1998) de manière à rendre compte, non seulement de la reconnaissance des mots, mais aussi de la reconnaissance des pseudomots, ainsi que de l'occurence des différents types d'erreurs, typiquement observées lors de présentations non optimales des stimuli orthographiques. La décomposition du processus sous-tendant la reconnaissance visuelle des mots, en différents sous-composants (identification perceptive totale, inférence lexicale et omission), nous a permis de prédire les performances dans deux tâches expérimentales différentes (identification perceptive et décision lexicale). L'extension du modèle, tel que présenté à l'issue de ce travail, est non seulement conforme aux données actuelles de la littérature, mais présente également un outil pertinent permettant de mieux appréhender les processus liés à l'acquisition de la lecture ainsi que le diagnostic des déficits de lecture développementaux et acquis.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Interaction between visual and lexical factors during printed word recognition : the viewing position effect


  • Résumé

    The aim of the present work was to develop a simple mathematical model that takes into account interactions between visual and lexical factors during visuel word recognition in skilled readers. For this, we have extended the model initially proposed by Kajii (Kajii, 2000, see also Nazir et al. , 1991 ; 1998) in order to prdict word recognition (Kajii & Osaka, 2000), but also recognition of pseudowords, as well as the occurrence of different types of errors (lexicalization for pseudowords, incorrect inferences of words, omissions) that are typically observed under non-optimal displays of orthographic stimuli. By decomposing the process that underlies visual word recognition into different components (whole perceptual identification and lexical decision task) that trigger qualitatively different response profiles. The present extension of the model that was initially proposed by Kajii (2000) therefore represents a simple but powerful tool not only for studies of visual word recognition but also allows to better understand processes relied to reading acquisition and diagnose acquired/developmental reading deficits.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 124-138. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.