Les anthroponymes dans les Epigrammes de Martial

par Daniel Vallat

Thèse de doctorat en Langues anciennes. Latin

Sous la direction de Frédérique Biville.

Soutenue en 2004

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'onomastique des Epigrammes de Martial permet de mener, pour la première fois, une étude à la fois linguistique et littéraire, des anthroponymes dans un corpus latin. En nous appruyant sur la recherche linguistique moderne, nous organisons notre analyse à partir des concepts de notoriété du référent de l'anthroponyme (modèle du nom propre) et d'emploi du nom propre. Sont notoires pour Martial tous les noms dotés d'un référent (par exemple les patrons, ou l'empereur) au sein du monde flavien (dont toutes les strates sont représentées), tandis que la sphère culturelle introduit l'exemplum, modèle traditionnel que Martial subvertit volontiers. Les noms notoires sont les seuls à pouvoir supporter des modifications rhétoriques et tropiques : ce sont les emplois métaphoriques (à visée satirique) et métonymiques (plus poétiques). Dans la seconde partie, nous avons regroupé les noms sans notoriété, c'est-à-dire à référent fictif. Martial seul les choisit, mais pas au hasard : nous distinguons ainsi un emploi mimétique, qui imite un référent notoire ; un emploi typique, par inter- ou intra-textualité onomastiques ; des emplois mimétiques secondaires (sociolinguistiques et poétiques) ; l'emploi signifiant, enfin, qui double la rérérence par un signifié lexical reconnaissable dans le nom propre. C'est au sein de ces emplois que se développe le mieux la verve martialienne. Si nombre d'entre eux s'inscrivent dans une longue tradition littéraire (emploi signifiant, par exemple), Martial y fait preuve d'une richesse et d'une originalité inégalées.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Anthroponyms in Martial's Epigrams


  • Résumé

    The onomastics of Martial's epigrams allow an original study of anthroponyms, both linguistic and literary, in a Latin corpus. Using the modern linguistics, we have organized our research from the concepts on notoriety of the name's referent, ans of name use. For Martial, all names endowed with a stable, associated referent are notorious. Social notoriety plays with the production of the referent (such as patrons, or the emperor) in the Flavian world (of which each element is represented) ; whereas the cultural one provides the traditional exempla, which Martial uses to modifying ironically. Notorious names are the only ones that can bear rhetoric and tropic changes : these are metaphoric use (with a satiric aim) and metonymic use (more poetic). In the second part, we have brought together names without notoriety, i. D. Names with a fictitious referent. Martial is the only one who chooses them, but certainly not at random. We have distinguished mimetic use, which imitates a notorious referent ; typical use, within onomastic intertextuality and intratextuality ; secondary mimetic uses (with sociolinguistic and poetical implications) ; significant use, that leads to read a lexical meaning into the name. In these uses, Martial's eloquence appears at best. Although some of them belong to an ancient literary tradition, through them, Martial shows unequalled abundance and originality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1090 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 995-1023. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.