Etude typologique de l'expression de l'espace : localisation et déplacement en français et en polonais

par Anetta Kopecka

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Colette Grinevald.

Soutenue en 2004

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Cette thèse propose une étude typologique de l’expression de la localisation et du déplacement en français et en polonais. Elle s’inscrit dans deux modèles typologiques : celui de la typologie des Constructions Locatives de Base (Wilkins et Levinson, 1998, 2001) et celui de la typologie de l’événement spatial (Talmy 1985, 2000). L’objectif de cette étude est de dégager les particularités et les similitudes typologiques de l’expression de ces deux domaines sémantiques en français et en polonais. Elle examine, plus précisément, comment ces deux langues distribuent les éléments sémantiques de l’espace dans les catégories morphosyntaxiques dont elles disposent (e. G. Verbes, préfixes, prépositions, cas) ainsi que la nature des éléments sémantiques inscrits dans ces catégories (e. G. Posture ou mode de localisation, manière ou trajectoire de déplacement). L’étude contraste la constance typologique du polonais qui utilise la stratégie d’encodage dite à satellites (trajectoire encodée dans un préfixe verbal : w-biec ‘dedans-courir’, wy-biec ‘dehors-courir’) avec la complexité typologique du français où co-existent la stratégie dite à cadre verbal (trajectoire encodée dans le verbe) avec celle à satellites (arriver en courant vs ac-courir). Elle montre que cette complexité est le résultat d’une évolution typologique de la stratégie à satellites vers celle à cadre verbal qui a laissé les traces dans la langue. La thèse évalue ensuite l’impact de ces faits typologiques sur l’élaboration de l’information spatiale, c’est-à-dire ce que les locuteurs de ces deux langues sont contraints d’exprimer et ce qu’ils sont libres d’omettre lors de l’encodage des scènes et événements spatiaux.

  • Titre traduit

    Typology study of the expression of space : localization and displacement in French and Polish


  • Résumé

    This thesis proposes a typological study of the expression of localisation and motion in French and Polish. It relies on two typological models: the typology of Basic Locative Constructions (Wilkins and Levinson 1998, 2001) and the typology of Motion Event (Talmy 1985, 2000). The aim of this study is first to highlight the typological specificities and similarities of the expression of space of the two languages. In particular, it examines how they map the semantic components of space onto the morphosyntactic categories available to them (e. G. Verbs, prefixes, cases and prepositions), and the nature of the semantic components mapped onto those categories (e. G. Posture or mode of localisation, manner or path of motion). The study contrasts the typological constancy of Polish that uses systematically the so-called satellite-framed strategy (with path encoded in a verbal prefix: w-biec ‘in-run’, wy-biec ‘out-run’) to the typological complexity of French that uses the so-called verb-framed strategy (with path encoded in the verb) as well as the satellite-framed one (arriver en courant vs ac-courir). It argues that this complexity is the result of a typological shift from satellite- to verb-framed strategy that has left traces in the language. The thesis evaluates then the impact of these typological specificities on speakers’ elaboration of spatial information, identifying what they are constrained to express and free to omit in the process of encoding spatial scenes and events.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 332 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 285-297

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.