Territoires de la psychologie et identité du psychologue : des questions épistémologiques aux problèmes de la pratique à l'école : penser la psychologie

par Richard Jacques Besses

Thèse de doctorat en Psychologie. Psychopathologie et psychologie clinique

Sous la direction de Jacques Hochmann.

Soutenue en 2004

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de défendre la psychologie, menacée en son sein par des divisions (ainsi entre psychologie scientifique et psychologie naturelle), et attaquée de l'extérieur par des positivismes réductionnistes. Sont analysées et critiquées les attaques portées hier, sous la bannière de Canguilhem, par Althusser, Lacan (en particulier sa charge contre l'Ego psychology américaine), Foucault. Ceux-ci qui aimaient les Systèmes refusaient la psychologie, comme ils rejetaient l'intériorité et l'humanisme. Aujourd'hui ce sont les sciences cognitives que leur volonté de "naturaliser" l'esprit mène au projet "éliminativiste". La défense de la psychologie passe par le refus des coupures entre les psychologies, comme entre chercheurs et praticiens. Il y a une psychologie commune à tout homme et base de toutes les autres qui est la psychologie "naturelle". L'auteur s'appuie ensuite sur son expérience de la psychologie scolaire pour montrer comment les différentes psychologies se rencontrent et se métissent dans la pratique. Est étudiée la place donnée à la parole du sujet, au récit de soi, à l'évaluation de la situation interne et externe et à son projet d'avenir. Il apparaît alors que le territoire de la psychologie, celui de la pensée, est celui des frontières, et que le rôle du psychologue est d'́étayer le moi (le self) en servant de médiateur intra-subjectif et inter-subjectif.

  • Titre traduit

    Territories of psychology and identity of the psychologist : From epistemological questions to the problems of the practice in schools


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 552 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 531-547

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.