La condition masculine dans le roman français de l'entre-deux-guerres : le temps des vacillements

par Marjolaine Forest

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Serge Gaubert.

Soutenue en 2004

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La thèse que nous présentons propose une réflexion sur la condition masculine dans la littérature française de l'entre-deux-guerres. Dans une France qui lutte pour se remettre du premier conflit mondial tout en pressentant avec une certitude croissante l'approche du second, l'homme occupe alors une place centrale, puisque son statut d'individu mâle le destine au sacrifice suprême. C'est l'homme de ces temps bouleversés que nous avons souhaité mieux comprendre dans ce travail de thèse ; nous avons tenté de démontrer l'écrasante difficulté qu'implique, dans ces années d'entre-deux-guerres, le fait d'appartenir au sexe dit "fort". Au gré des variations de cette période charnière que constituent les années 1919-1939, l'homme français se perd lui-même : au lendemain de 14-18, lié à jamais à des souvenirs au goût de calvaire ou de triomphe, le soldat redevenu civil, redevenu homme, se heurte à une société nouvelle au sein de laquelle l'hégémonie d'autrefois lui sera, désormais, disputée par celle qu'il croyait de toute éternité sa vassale : la femme. A travers l'étude de divers romans français de l'entre-deux-guerres, nous procédons à l'analyse de cette inexorable évolution de la condition masculine. Héros d'une virilité archétypale ou antihéros en souffrance sociale, psychique et affective, illustrations schématiques ou singulières de l'identité masculine, les personnages des romans qui forment notre corpus, qu'ils dévoilent l'épreuve du front, celle du retour à la vie civile ou bien celle que génère la redéfinition des rapports sociaux de sexe, donnent à saisir, chacun dans une approche différente, toute la complexité de la condition masculine dans l'entre-deux-guerres, entre puissance et désarroi.

  • Titre traduit

    Masculine condition in French novel between the two World Wars : vacillations time


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The thesis we present propose a reflection about masculine condition in French literature between the two World Wars. In a France which fights to recover from the First World War while foreseeing more and more surely the approach of the Second one, the man holds a central place, for his manhood intends him to the higher sacrifice. This is the man of these restless times that we have wished to understand better in this work ; we have tried to demonstrate the huge awkwardness implied by the fact of being a man. Along the variations of this major period that goes from 1919 until 1939, the French man feels lost : right after the First World War, forever linked to nightmarish or glorious memories, the soldier become a civilian again, become a man again, is face to a new society in which past hegemony will be from now taken on by the one whose he had always thought she was his inferior : the woman. Through the study of several French novels from 1919 until 1939, we make the analysis of this relentless evolution of masculine condition. Heroes of hackneyed masculinity or antiheroes in a social, psychical or emotional suffering, crude or uncommon instances of masculine identity, the characters of the novels which make up our corpus, whether they show the front trials, the readjustment to civil life ones, or ones generated by the new definition of relationships between both sexes, show, everyone in a different way, the deep intricacy of masculine condition between the two World Wars, between power and overwhelm.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (407 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 400-404. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.