La question du langage dans sa relation aux intellectuels et au pouvoir à partir du "Kitâb al-imtâʿ wa al-muʾânasa" de Abu Hayyân al-Tawhîdî

by Pierre-Louis Reymond

Thèse de doctorat en Linguistique de l'arabe

Under the supervision of Joseph Dichy et de Hassan Hamzé.

Soutenue en 2003

in Lyon 2 .


  • Résumé

    Ce travail voudrait montrer le caractère réducteur d'une identification du Kitâb al-Imtâc wal-Mu ânasa de Abû Hayyân al-Tawhîdî à une simple encyclopédie de la vie culturelle arabo-musulmane au Xème siècle, cela parce que cette oeuvre pose la question du langage comme enjeu fondamental de la problématique du rapport de l'intellectuel au pouvoir. Car, à travers cette problématique, apparaissent, dans le Kitâb al-Imtâc, plusieurs axes de réflexion liés à ce que l'on peut appeler, chez l'intellectuel, la maîtrise d'un langage : la place de l'intellectuel dans le milieu de la cour, ici celui des princes et vizirs Buyides, le rapport aux savoirs discutés dans l'enceinte du Pouvoir, notamment la logique et la rhétorique, la mise en place d'une éthique du langage, à travers la promotion de la prose comme discipline du discours majeure. Mais cette problématique de la maîtrise d'un langage par les intellectuels dans les milieux du pouvoir se double de celle soulevée par le rôle que tient le discours dans la structure du Kitâb al-Imtâc car l'on peut se demander jusqu'à quel point la polyphonie des locuteurs, fait général de l'ouvrage, particulièrement accentué dans les passages consacrés au langage, correspondant à une organisation du discours relevant de Tawhîdî, et partant, un positionnement personnel sur la question.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œquestion of language, in its relation to intellectuals and power, from Abû Hayyân al-Tawhîdî's Kitâb al Imtâc wa-l-Mu ânasa


  • Résumé

    This dissertation sets out to show the reductive character of identifying Abu Hayyân al-Tawhîdî's Kitâb al Imac wa-l-Mu ânasa as a simple encyclopedia of arabo islamic cultural life at the 10th century, because the work presents the question of language as a fundamental issue in the problem of the relationship of the intellectual to Buyid Power. Indeed, through this problem appear, in the Kitâb al Imtâc, lines of reflection related to what one can call, in the intellectual, the mastery of language, these lines are : the place of the intellectual in the court environment, in this case that of the Buyid princes and vizirs, his relationship with the fields of knowledge discussed within the enclosures of power, and, notably, logic and rhetoric, the establishment of an ethics of language through the promotion of prose as a major discipline of discourse. But this problem of the mastery of language by the intellectual in the environment of power is doubled by that of the role played by discourse in the structure of the Kitâb al Imtâc where one can wonder to what extent the polyphony of the speakers - a general feature of the book which is the object of particular emphasis in the passages devoted to language - corresponds to an organization of discourse proper to Tawhîdî and, therefore, constitutes a personal stand on the question.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Details : 471 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 463-471. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.