Le vieillissement bactérien : perte de la capacité à former des colonies en phase stationnaire chez Escherichia coli et morts conditionnées

par Caroline Cuny

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Sam Dukan.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Afin de déterminer si l'état "viable mais non cultivable" de la bactérie modèle Escherichia coli est une étape transitoire du vieillissement conduisant vers la mort, nous avons adapté une technique de séparation des sous-populations basée sur une ultracentrifugation dans un gradient de Radioselectan. Nous avons démontré que la perte de l'aptitude à former des colonies d'E. Coli était associée à une augmentation du niveau de protéines oxydées faisant suite à une augmentation en protéines anormales ; ceci suggèrerait un dérèglement spécifique de la machinerie cellulaire. J'ai ensuite recherché à identifier les premiers évènements conduisant à l'apparition de bactéries viable mais non cultivables. A 10h d'incubation, 100% des bactéries sont cultivables, pourtant j'ai pu isoler deux sous-populations par ultracentrifugation. La sous-population de densité élevée présente une sensibilité accrue à différents stress (oxydatif, choc thermique) ainsi qu'en phase stationnaire ; ceci suggère l'existence d'un mécanisme qui se met en place graduellement avant la perte de la capacité à former des colonies des bactéries endommagées. Cependant, la perte de la capacité à former des colonies pourrait être le résultat d'un stress qui ferait suite à l'étalement sur boîte de Pétri. Afin d'étudier les conséquences cellulaires de cet étalement sur milieu gélosé solide, j'ai suivi la croissance d'E. Coli prélevée en phase exponentielle. Les divisions cellulaires ne commencent qu'après une phase de latence au cours de laquelle il y a induction de divers régulons (SoxRS, RpoH, OxyR). Ceci confirmerait l'hypothèse d'un stress induit lors de l'étalement qui pourrait conditionner la mort des bactéries endommagées

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 195 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/196bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.