Étude de la dégradation photocatalytique de colorants de l'industrie textile

par Imen Bouzaida

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-Marc Chovelon et de Mohamed El Baker Rammah.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 en cotutelle avec Faculté des Sciences de Monastir (Tunisie) .


  • Résumé

    La dégradation photocatalytique de deux colorants de l'industrie textile de Sahel (Tunisie) a été étudié en milieu aqueux. Notre choix s'est arrêté sur l'Acid Blue 25 colorant anthraquinone, et le Reactive Yellow 23 colorant monoazoi͏̈que. Pour l'Acid Blue 25, nous avons étudié dans un premier temps son adsorption sur le TiO2 (Degussa 25) à différentes températures et à différents pH. Dans un deuxième temps la dégradation proprement dite, a été étudiée d'abord sous un aspect cinétique en prenant en compte plusieurs paramères à savoir, l'influence de la masse de photocatalyseur, de la température, du flux de photons, de la concentration molaire initiale en colorant et du pH de la solution. Puis une approche plus analytique nous a permis d'identifier certains produits de dégradation intermédiares (HPLC-MS). Enfin, les produits issus de la minéralisation de l'AB25 (CO2, SO4 2-, NO3-) ont été suivi par analyse du carbone organique total (COT) et de la chromatographie ionique. De même pour le Reactive Yellow 23, nous nous sommes intéressés à identifier les produits intermédiaires de dégradation par HPLC-MS, ainsi que les différents mécanismes de dégradation possibles. Enfin dans la dernière partie de ce travail, nous nous sommes intéressés à l'influence de sels inorganiques sur la dégradation photocatalytique de l'Acid Blue. En effet, lors du traitement des effluents, le colorant n'est jamais tout seul, la plupart d'entre eux contiennent des quantités importantes de sels inorganiques. Il convient donc de voir leur influence sur les cinétiques de dégradation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 135 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/195bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.