Étude anatomo-fonctionnelle des réseaux neuronaux du sommeil paradoxal chez le rat

par Laure Verret

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Pierre-Hervé Luppi.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le but de notre étude est de déterminer à l'échelle cellulaire les neurones responsables de la genèse du Sommeil Paradoxal (SP). Nous avons combiné l'immunohistochimie de la protéine Fos, marqueur de l'activation neuronale, à celle de neurotransmetteurs ou traceur anatomique chez des rats privés de SP, ou pouvant effectuer un rebond de SP, et des rats témoins. Nous avons confirmé le rôle des noyaux sublatérodorsal (SLD) et gigantocellulaire ventral (GiV) dans la genèse du SP, et observé que les neurones cholinergiques du LDTg et du PPTg sont peu activés. D'autre part, nous avons démontré que les neurones à l'origine de l'inhibition des neurones noradrénergiques du LC lors du SP se situent dans les noyaux paragigantocellulaires latéral (LPGi) et dorsal (DPGi) et dans la partie ventrolatérale de la substance grise périaqueducale (vlPAG). Nous avons également mis en évidence le rôle du système MCH de l'hypothalamus, confirmé par l'effet hypnogène de l'injection ICV de ce neuropeptide

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (235 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 332 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/232bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.