Rôle des collagènes XV et XVIII dans le développement de vertébrés : étude préliminaire chez le poisson zèbre (Danio rerio)

par Zofia Terreau-Haftek

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Dominique Le Guellec.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Sylvie Ricard-Blum.


  • Résumé

    Les collagènes sont des protéines multimodulaires dont la fonction principale est de maintenir la cohésion des tissus et des organes. Depuis les dernières années, un nombre croissant de données mettent en évidence la multifonctionnalité de ces molécules qui ont un rôle actif dans le comportement cellulaire. Les collagènes XV et XVIII possèdent des domaines respectifs restine et endostatine qui ont des propriétés anti-angiogéniques et anti-tumorales et dont la fonction reste encore inconnue. Aussi, l'objectif de cette thèse a été d'obtenir les outils et les concepts nécessaires afin de débuter l'étude fonctionnelle de ces collagènes et de leurs domaines respectifs, dans le modèle de développement du poisson zèbre dont les caractéristiques rendent les études plus aisées par rapport aux autres vertébrés. Ainsi, une seule forme de 1(XV) a été identifiée et l'étude de l'expression spatio-temporelle de col15a1, par hybridation in situ, a montré une expression restreinte à la notochorde. Trois isoformes du collagène XVIII, qui diffèrent par leur séquence N-terminale (courte, intermédiaire et longue), ont été isolées : elles présentent les caractéristiques conservées de leurs orthologues. Le collagène XVIII montre des singularités d'expression spatio-temporelle comparé à ses orthologues vertébrés. Les études par RT-PCR et hybridation in situ, avec une sonde C-terminale commune aux trois isoformes, ont permis d'observer son expression, dès le stade 5 somites, dans la plaque neurale antérieure, dans les cellules adaxiales. Pendant la période de segmentation, il est localisé dans l'épiderme, le rein et le cerveau. A 30 hpf, un gradient d'expression de col18a1 apparaît le long de la notochorde et du tube neural. L'expression spatio-temporelle différentielle des trois isoformes a été réalisée afin d'étudier l'expression précise de chacune d'elles (qui s'est avérée différente) et ainsi compléter l'étude globale réalisée avec la partie commune du collagène XVIII. Les résultats suggèrent que le collagène XVIII joue certainement un rôle important dans l'organogenèse de différents organes comme la peau, le cerveau et le rein. Aucune expression n'a été déterminée dans les cellules endothéliales. L'étude de la fonction par surexpression du NC1 et de l'endostatine ainsi que l'invalidation du gène de collagène XVIII utilisant les morpholinos a débuté. Les résultats préliminaires suggèrent que COL18A1 est particulièrement requis au développement précoce du cerveau. La fonction exacte reste, cependant, à être élucidée


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 163 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 500 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/198bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004LYO10269
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.