Nouvelles voies de synthèse de structures polyaromatiques soufrées et azotées

par Jérémie Fournier Dit Chabert

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Marc Lemaire.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'objectif de la thèse a consisté à mettre au point une voie de synthèse directe de composés de type arylbenzo[b]thiophène afin de pouvoir constituer une bibliothèque de produits possédant ce motif. Nous optimisé une réaction de couplage de type Heck entre un benzo[b]thiophène et un halogénure d'aryle que nous avons ensuite appliquée aux thiophènes. Une fonctionnalisation de benzo[b]thiophènes nous a permis d'accéder à des précurseurs d'acides aminés. Enfin, nous avons proposé une méthodologie originale de synthèse de nouveaux composés polycycliques thioazotés qui pourront constituer une plateforme pour accéder aux quinoléines et tétrahydroquinoléines 2,3-diarylées. Les premiers résultats des tests biologiques entrepris sur les molécules synthétisées, dont certaines possèdent une activité inhibitrice de pompe d'efflux, ont été présentés


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (130 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 197 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/172bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.