Influence de la Matrice Extracellulaire sur les interactions des fibroblastes avec leurs partenaires cutanés : Kératinocytes, cellules dendritiques et cellules endothéliales : ouverture sur le rôle immunosuppresseur du derme et sa modulation par des principes actifs

par Sandy Dumont

Thèse de doctorat en Biologie appliquée

Sous la direction de Colette Dezutter-Dambuyant.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La peau et les muqueuses malpighiennes telles que la muqueuse vaginale procurent une protection mécanique et immunologique à l'organisme humain et présentent une fonction régénératrice. Or, la Matrice Extracellulaire (MEC) joue un rôle majeur dans la régulation de la différenciation, du phénotype, des fonctions et des interactions cellulaires, en conditions basales et lors de la cicatrisation. Différents équivalents cutanés humains ont donc été développés comme outils alternatifs à l'expérimentation animale et afin d'étudier divers processus physio-pathologiques. Le premier est composé d'un équivalent dermique obtenu en absence de substrat matriciel exogène et par soumission à l'effet gravitationnel, d'un équivalent épidermique et d'une séparation physique entre ces deux compartiments afin de permettre leur analyse différentielle tout en autorisant la reconstruction de la jonction dermo-épidermique (JDE). La similitude de ce modèle avec la peau humaine normale non activée a été validée par des méthodes histologiques, moléculaires, protéiques et ultrastructurales ainsi qu'en réponse à l'application topique d'une molécule pharmaceutique de référence, i. E. Un dérivé de l'acide rétinoi͏̈que. Nos résultats montrent que la présence d'un épiderme reconstruit différencié module le profil d'expression génique des fibroblastes ainsi que leur réponse au rétinoi͏̈de, et réciproquement. Les autres modèles mis au point sont d'une part un épiderme équivalent simple et d'autre part une peau reconstruite endothélialisée. Nous avons également analysé l'influence d'une solution commerciale de laminine, composant de la JDE, sur la physiologie kératinocytaire. Par ailleurs, nos travaux prouvent que l'environnement matriciel permet aux cellules dendritiques interstitielles de maintenir un état immature et de réaliser la sélection tropique des souches du Virus de l'Immunodéficience Humaine de type 1 observée in vivo. Enfin, pour la première fois, la capacité des fibroblastes dermiques à produire de l'IL-10, interleukine immunosuppressive, a pu être mise prouvée. En conclusion, les régulations dépendantes de la MEC mises en évidence par ces travaux contrôlent à la fois l'homéostasie cutanée et immunitaire et les réponses des différents types cellulaires à divers stimuli, i. E. Infection virale et application topique de principes actifs ou formulations pharmaco-cosmétiques, et suggèrent rôle immunomodulateur du derme et des fibroblastes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [264] p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 645 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/178bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.