Étude et utilisation de la chromatographie en phase liquide à haute température

par Davy Guillarme

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Sabine Heinisch.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est l'étude théorique et la mise au point instrumentale d'une nouvelle technique chromatographique : la chromatographie en phase liquide à haute température (HTLC). Nous avons mis en oeuvre cette technique en optimisant les paramètres instrumentaux. Nous avons également montré à travers une étude thermodynamique et cinétique appuyée par de nombreux exemples, que cette technique permettait de diminuer d'un facteur 5 à 10 les temps d'analyse, d'améliorer la forme des pics et de réduire la teneur en modificateur organique dans la phase mobile. Le couplage avec le détecteur à ionisation de flamme (FID) après optimisation des paramètres de fonctionnement, a été réalisé avec des phases mobiles aqueuses. L'intérêt d'un tel couplage a été démontré par l'analyse de nombreuses familles de solutés non chromophores. La HTLC a également été couplée à la spectrométrie de masse et des applications variées ont permis de mettre en évidence l'avantage d'un tel couplage


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 279 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/154bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.