Étude fonctionnelle des récepteurs Toll-like exprimés par les cellules tumorales humaines

par Bruno Salaun

Thèse de doctorat en Biologie appliquée

Sous la direction de Serge Lebecque et de Toufic Renno.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les récepteurs Toll-like (TLR) sont impliqués dans l'induction de la réponse immunitaire anti-microbienne, et représentent des cibles d'intérêt pour les adjuvants visant à réactiver l'immunité des patients cancéreux. L'expression des TLR n'est cependant pas restreinte aux cellules immunitaires, et l'effet direct de leurs ligands sur les cellules tumorales n'a pas été étudié. Les travaux réalisés pendant la thèse démontrent que les cellules tumorales humaines expriment des TLR, et que les ligands de TLR3 sont capables d'induire directement la mort de cellules tumorales. L'analyse détaillée des mécanismes moléculaires responsables de la cytotoxicité de TLR3 a permis de décrire une nouvelle voie de signalisation initiée par ce récepteur, impliquant une activation des caspases et une synergie avec la signalisation des interférons de type I. La validation clinique de ces données ouvre de plus de nouvelles perspectives pour l'utilisation des ligands de TLR dans les thérapies anti tumorales

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 219 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 719 réf. bibliogr. Articles

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/111bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.