Étude de l'autorenouvellement et de la différenciation cellulaire d'un modèle de progéniteurs érythrocytaires aviaires

par Sébastien Dazy

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Olivier Gandrillon.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'érythropoièse est un processus vital et complexe conservé chez tous les vertébrés au cours de leur ontogenèse. Toutes les anomalies de la production des globules rouges par excès ou carence conduit à des pathologies dramatiques. La caractérisation moléculaire du processus de différenciation érythrocytaire est un enjeu de taille qui a été jusqu'à présent essentiellement analysé à l'aide de lignées érythroleucémiques. Nous avons entrepris d'initier la caractérisation moléculaire d'un modèle aviaire de progéniteurs érythrocytaires normaux unique en son genre qui permet de découpler strictement les processus d'autorenouvellement et de différenciation grâce à des conditions environnementales déterminées. Suite à une approche pharmacologique nous avons alors montré : - la nécessité d'activer la voie Ras/MEK1/ERK1/2 pour maintenir l'autorenouvellement ; - l'inutilité de cette activation pour la différenciation terminale ; - qu'une activité constitutive de MEK1 dans des progéniteurs normaux reproduit un processus érythroleucémique. Par ailleurs, nous avons pu montrer que la plasticité des progéniteurs aviaires qui se basculent d'un état précoce à tardif ou tardif à précoce à loisir, reflète la plasticité d'activation de la voie de signalisation Ras/MEK1/ERK1/2 requise pour maintenir uniquement l'autorenouvellement des progéniteurs précoces. Enfin nous avons mis en oeuvre une approche de génomique fonctionnelle par la technique SAGE (Serial Analysis of Gene Expression) afin d'obtenir une liste de gènes cibles putatifs de la voie Ras/MEK1/ERK1/2 au sein de progéniteurs érythrocytaires normaux maintenus en autorenouvellement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (158 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 361 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/133bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.