Les idéologies et les pratiques sportives de la population juive en Pologne dans les années 1918-1939 : exemple de reconfiguration d'une identité collective

par Jerzy Ciaston

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Pierre Arnaud et de Marek Szczerbinski.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Parmi les très nombreuses études publiées sur la population juive sous la IIe République (1918-1939), aucune n'est consacrée exclusivement ni même majoritairement à ses pratiques sportives. En fait, le sport n'est pas "inscrit" dans l'image stéréotypée du Juif. Nous avons abordé ce sujet à deux reprises, mais chaque fois en tant que pratiques de compensation par rapport à la situation d'un peuple de "dominés", de "soumis", de "handicapés" du fait même de l'appartenance à la nation juive. Dans le présent travail, nous tâcherons de démontrer le caractère réducteur d'une telle approche et d'en proposer une autre, moins "extérieure". Ce n'est pas par hasard que nous avons placé cette analyse dans le cadre politique et institutionnel de la IIe République de Pologne au lendemain de la Première Guerre Mondiale, sa population comporte 36 % de minorités, parmi lesquelles 3 500 000 Juifs - la seule minorité qui n'a pas de revendications territoriales et refuse tout recours à la violence (autre que verbale). Suffisamment nombreuse et structurée pour lancer un véritable "projet sportif" accompagné des politiques appropriées. En reconstituant les pièces de ce projet, nous constatons que le sport n'est certes pas inscrit dans la culture juive traditionnelle en tant que loisirs spontanés et surtout ludiques. Mais ce projet n'aura pas pour objectif essentiel de l'installer dans ces fonctions là. Les dirigeants sionistes trouvent dans l'organisation du sport en Pologne trois axes nécessaires pour "arracher les jeunes Juifs des yeshivots et des heders", et en faire des citoyens d'Eretz Israe͏̈l : pratiques sportives proprement dites, éducation physique et instruction militaire. Un réseau ingénieux associera les scouts juifs, les militaires de carrière dans l'armée polonaise, les futurs colons mais aussi d'authentiques "stars" qui s'imposent à l'échelle nationale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (336, [200] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Nombreuses réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/63bis/1/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.