Propriétés spectroscopiques de l'ion Yb3+ dans les familles d'oxydes de molybdates K5 Bi(MO4)4, de grenats Y3 Al5 O12, Gd3 Ga5 O12, Lu3 Al5 O12 et de perovskites YAlO3 : analyse de mécanismes d'extinction par concentration et évaluation de l'émission laser

par Maria Elena Cañibano Crespo

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Georges Boulon.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail de thèse se situe principalement dans le cadre du programme de recherche du groupe "Matériaux Laser" au Laboratoire LPCML relatif aux études spectroscopiques de l'ion Yb3+ de configuration 4f13 inséré dans différents réseaux d'oxydes monocristallins pouvant être exploités pour leurs propriétés lasers dans le proche IR : molybdates de structure palmierite, grenats, et pérovskites. Notre approche générale a été de déterminer les diagrammes de niveaux d'énergie à partir des spectres d'absorption et d'émission ainsi que les principaux paramètres utiles aux mesures lasers comme la durée de vie radiative, les sections efficaces d'absorption et d'émission stimulée de l'ion Yb 3+. Une attention particulière est réservée à la compréhension des mécanismes d'extinction par concentration de la fluorescence IR pour chaque famille étudiée mettant en jeu la compétition par transfert radiatif entre les ions Yb 3+ (self-trapping) et par transfert d'énergie non radiatif entre les ions Yb3+ et les impuretés terres rares ou les traces de OH- inattendues (self-quenching). La présence de paires d'ions Yb3+ observées par up-conversion IR-visible ne semble pas influencer l'extinction mais traduit l'absence d'homogénéité de la distribution des ions activateurs. Enfin, une figure de mérite permet d'évaluer les propriétés respectives de chacun de ces cristaux et de plus un modèle est proposé pour optimiser la concentration en ions Yb 3+. Les premiers résultats laser sont aussi présentés

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 155 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/58bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.