Modulation fonctionnelle de la neurogénèse dans le bulbe olfactif de mammifère adulte

par Nathalie Mandairon

Thèse de doctorat en Biologie animale

Sous la direction de Anne Didier et de François Jourdan.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Ma thèse a porté sur la plasticité liée à l'entrée sensorielle dans le bulbe olfactif (BO) de souris adulte et plus particulièrement sur le rôle de la neurogenèse dans cette plasticité. Le BO est le premier relais central du traitement de l'information sensorielle en provenance des neurones récepteurs sensoriels situés dans la cavité nasale. Il est le siège d'une neurogenèse permanente à partir de progéniteurs situés au niveau des ventricules latéraux. J'ai tout d'abord montré que l'entrée sensorielle était nécessaire à la survie des progéniteurs neuronaux. Une déafférentation du BO par axotomie des neurorécepteurs olfactifs induit une augmentation unilatérale de la mort cellulaire parmi les progéniteurs et une induction bilatérale de la prolifération dans la zone subventriculaire et le flux rostral migratoire. Une augmentation importante de la prolifération apparaît dans la zone périventriculaire du BO mettant en évidence une population de progéniteurs locaux mitotiquement actifs et stimulés après axotomie. Je me suis ensuite intéressée à la survie des neurones nouvellement générés dans le BO adulte dans des conditions normales ou après privation olfactive unilatérale (par insertion d'un bouchon dans une des deux narines). Un pic de cellules nouvellement générées est observé dans le BO 30 jours après leur naissance. Suit une diminution significative du nombre de cellules néoformées entre 30 et 180 jours après leur naissance qui est accélérée par la privation sensorielle pendant une période critique (entre 15 et 45 jours). Enfin, grâce au développement d'une plateforme d'évaluation des performances olfactives, j'ai pu étudier l'effet d'un apprentissage de discrimination olfactive sur la distribution spatiale des neurones néoformés. Je montre que la distribution des cellules granulaires nouvellement formées dans le BO est topographiquement régulée par l'exposition à une paire d'odeurs. L'apprentissage de discrimination olfactive réorganise le pattern des cellules granulaires néoformées et participent au renforcement et à l'amélioration de la définition du pattern d'expression du Zif268 en réponse à l'odeur apprise


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 180 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/97bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.