Étude des mécanismes immunitaires impliqués dans l'immonosuppression induite après autogreffe de cellules souches hématopoïétiques dans un modèle murin

par Olivier Hequet

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Jean-François Nicolas.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Autologus stem cell transplantation (ASCT) is associated with a transient state of immunosuppression. In this study we analysed the mechanisms of immunosuppression following ASCT using a murine model of skin DTH reaction to haptens which is mediated by CD8 cytotoxic T cells and down-regulated by CD4 T cells. Oour work has demonstrated a time period after ASCT where quantitative T cell recovery is paradoxically not coupled with functional T cell resconstitution. Lack of DTH reactions was not due to an intrinsic defect in CD8 functionaltiy during lymphocyte recovery but rather under the control of CD4 T down -regulatory population. Our data show that functional immunosuppression can occur with normal numbers of peripheral T cells and that it could be due to enhanced down-regulatory mechanisms


  • Résumé

    L'autogreffe de cellules souches hématopoïétiques précédée d'un conditionnement myéloablatif peut se compliquer d'un déficit de reconstitution immunitaire. Ce travail porte sur la reconstitution des lymphocytes CD8 après une autogreffe de moëlle chez la souris. Après une analyse quantitative, nous avons étudié la fonctionnalité des lymphocytes T reconstitués grâce au test d'hypersensibilité de contact au DNFB. Cette réponse immunitaire spécifique d'Ag est induite par les lymphocytes T CD8 cytotoxiques et re��gulée par les lymphocytes T CD4. Ainsi, il existe, après greffe, une période d'immunosuppression pendant laquelle les lymphocytes T CD8 sont reconstitués alors que la réponse immunitaire est altérée. Nos investigations ont démontré qu'il n'existe pas de déficit de fonctionnalité intrinsèque des lympocytes T CD8 mais une régulation excessive et transitoire probablement induite par une population de lymphocytes T CD4

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 f.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en août 2005
  • Annexes : Bibliogr. f. 164-189

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/90bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.