Invalidation, fonctionnelle et tissu spécifique, de la voie de signalisation des TGFβ par la surexpression d'un mutant à effet dominant négatif du récepteur des type I des TGFβ : études in vitro dans les myoblastes Sol 8 et in vivo par transgénèse chez la souris

par Séverine Allegra

Thèse de doctorat en Endocrinologie

Sous la direction de Jacques-Yuan Li.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Chez la souris, la létalité à la mi-gestation que provoque l'invalidation par recombinaison homologue de plusieurs composants de la voie de signalisation du Transforming Growth Factor-beta (TGFß) souligne son importance cruciale dans le développement. Mais l'étude des rôles tissu-spécifiques des trois isoformes du TGFß, relayés par leurs récepteurs de type I et II (TßRI et TßRII), à des stades de développement tardifs ou chez l'adulte, requiert d'autres approches. En particulier, les rôles qu'exercent le TGFß sur la différenciation des cellules des muscles striés, sur l'organogénèse et le remodelage cardiaque restent controversés. Pour tenter de répondre à ces questions, nous avons choisi de surexprimer un mutant dominant négatif du TßRII sous le contrôle du promoteur de la chaîne lourde ß de la myosine (ßMHC), in vitro dans les cellules Sol 8 et en transgénèse chez la souris. In vitro, les myoblastes Sol 8, issus d'un muscle squelettique à fibres lentes, se différencient en myotubes et expriment la ßMHC lorsqu'ils sont cultivés en milieu de différenciation. Le TGFß1 exogène ajouté aux cellules Sol 8 bloque complètement leur différenciation. Nous montrons que les TGFß endogènes sécrétés par les cellules Sol 8 freinent partiellement leur différenciation. Dans les cellules Sol 8 surexprimant le TßRII muté dominant négatif, la simultanéité d'activation des deux promoteurs de la ßMHC (transfecté et endogène) permet d'affirmer que le frein partiel exercé par les TGFß endogènes sur la différenciation des cellules Sol 8 et la mise en route de l'expression de la ßMHC sont deux évènements concomitants. In vivo, le promoteur de la ßMHC est actif dès 7,5 jours après fécondation dans l'ébauche cardiaque. Par transgénèse, nous avons obtenu des souris avec surexpression tissu-spécifique, sous le contrôle du promoteur de la ßMHC, d'un gène rapporteur, l'EGFP. Notre incapacité à produire des souris surexprimant le TßRII muté sous le contrôle du même promoteur accrédite l'idée que l'invalidation précoce de la voie de signalisation des TGFß dans le myocarde ventriculaire est précocement létale. L'utilisation de systèmes d'expression inductible par la tétracycline ciblant les cardiomyocytes auriculaires ou ventriculaires est en cours et devrait apporter une réponse à la question toujours débattue de l'implication des TGFß dans l'organogénèse du cœur


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 154 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 237 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/28bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.