Bartonellose bovine : étude de l'épidémiologie de l'infection par les bactéries du genre Bartonella chez les bovins et de leur pouvoir pathogène

par Renaud Maillard

Thèse de doctorat en Biologie animale

Sous la direction de Henri-Jean Boulouis.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les Bartonella sont des bactéries hémotropes. Leur transmission fait appel à un arthropode. Le pouvoir zoonotique de 8 espèces est connu, il demeure inconnu pour les bartonelles des ruminants. Les bovins sont essentiellement infectés par B. Bovis. Nous avons décrit une nouvelle espèce, B. Chomelii. La mise au point d'un outil d'identification nous a permis d'établir qu'il existe d'autres espèces. La prévalence de l'infection par B. Bovis est comprise entre 50 et 92 %. La bactériémie à B. Bovis est de longue durée. L'infection survient après l'âge de 8 mois, et l'automne est la saison du plus grand risque d'infection. Il n'y a pas de transmission de la mère au fœtus. La séroconversion est corrélée à des avortements tardifs et la bactériémie à certains indicateurs de reproduction. Le taux d'infection des Ixodidés (2 à 9%) ne permet pas d'en faire le vecteur principal de B. Bovis. Les possibilités fréquentes de contamination humaine justifient de continuer à s'intéresser à cette bactérie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 272 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 378 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/96bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.