Étude de l'encéphalopathie spongiforme bovine expérimentalement transmise aux ovins

par Stéphane Lezmi

Thèse de doctorat en Biologie animale

Sous la direction de Thierry Baron.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Dans le but de caractériser chez les ovins l'agent de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) responsable du variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob chez l'homme, trois brebis de génotype sensible (2-ARQ/ARQ) ou résistant (1-ARR/ARR) à la tremblante ont été infectées par un cas d'ESB français. La recherche des sites d'accumulation de la protéine prion anormale (PrPsc) a révélé des traces PrPsc chez le mouton ARR/ARR mais n'a pas permis de différencier l'ESB chez les moutons ARQ/ARQ de cas de tremblante naturelle. Chez ces brebis, l'agent de l'ESB a pu être en revanche identifié par l'analyse des sites de clivage de la PrPsc par les protéases comme par l'étude comparée, chez des souris infectées par l'ESB, l'ESB-ovine et la tremblante, de la distribution neuro-anatomique discriminante des dépôts de PrPsc. Ainsi, grâce au maintien de certaines de ses propriétés chez les ovins, il devrait être possible d'identifier l'agent de l'ESB dans les troupeaux par ces approches complémentaires

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 248 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 425 réf. bibliogr. Articles

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/93bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.