Le gène de la glucose-6-phosphatase : spécificité tissulaire d'expression, régulations nutritionnelles et hormonales

par Amandine Gautier-Stein

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Fabienne Rajas.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le gène de la glucose-6-phosphatase (G6Pase), enzyme clé de la néoglucogénèse, est exprimé au niveau du foie, du rein et de l'intestin grêle. Nous avons précisé les mécanismes de la régulation transcriptionnelle du gène. Nous avons montré : 1) Dans l'intestin : le facteur homéotique CDX1 stimule l'expression de la G6Pase en se liant sur la boite TATA. 2) Dans le foie : les acides gras poly-insaturés inhibent l'expression du gène en modulant la fixation du facteur activateur HNF4α. 3) Au niveau hormonal : les facteurs activateurs CREB, HNF4α et C/EBP sont essentiels à la régulation par l'AMPc, au niveau de deux régions régulatrices, et participeraient, de manière coopérative, au recrutement du cofacteur CBP. Notre étude révèle le rôle central du facteur HNF4α et permet de proposer une description structurale du promoteur de la G6Pase. Son organisation se révèle similaie à celles d'autres gènes hépatiques et intestinaux, permettant d'envisager des régulations concertées dans ces tissus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 446 réf. bibliogr. Articles

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/88bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.